Pensez-vous que l'on puisse traiter de sujets graves sur le mode plaisant?

1088 mots 5 pages
Pensez-vous que l'on puisse traiter de sujets graves et sérieux sur le mode plaisant ou humoristique? Il est communément admis que les sujets graves et sérieux doivent rester discrets et ne doivent pas attirer l'attention. Or, certains artistes ont réussis à traiter ces sujets comme la guerre ou la mort avec légèreté. D'amblé nous pouvons nous demander si il est possible de traiter des thèmes et sujets grave avec humour. Tout d'abord nous observerons pourquoi il est possible d'aborder des sujets difficiles avec humour puis nous nous pencherons sur les limites de cet humour. Il est bien connu par les artistes que pour faire passer des messages importants et sérieux, il vaut mieux les mettre sous forme humoristiques car cela permet d'a la fois éviter toute censure éventuelle et surtout cela permet la transmission plus facile du message. En effet, de nos jours nous sommes entourés d'informations, qu'elles soient positive ou négative, mise sous forme humoristique. Cela permet aux spectateurs ou lecteurs de mieux incorporer les faits donnés, car il est bien connu que l'esprit intègre les informations lorsqu'il est à l'aise avec la situation, et non lorsqu'il est triste ou anxieux. Prenons exemple sur le caricaturiste Plantu, renommé pour ses dessins en rapport avec l'actualité, qui figurent quotidiennement dans le journal Le Monde. Il à été récemment prouvé suite à un sondage que les lecteur du journal aiment les dessins présent car souvent, il illustre l'article qu'ils sont en train de lire tout en expliquant de manière ludique le thème ou le sujet abordé dans la page. Un autre grand spécialiste de l'information critique est le journal télévisé Les Guignols de l'Info qui, quotidiennement présents l'actualité avec humour et une ironie proche de celle de Plantu, et c'est d'ailleurs pourquoi cette émission à une si bonne audience; elle divertis tout en gardant les spectateurs informés de ce qui ce passe de la monde. En revanche, il est vrai que les caricatures

en relation