Percy jackson

Pages: 407 (101685 mots) Publié le: 29 mars 2013
Je pulvérise ma prof de maths sans le faire exprès Croyez-moi, je n'ai jamais souhaité être un sang-mêlé. Si vous lisez ces lignes parce que vous soupçonnez en être un, vous aussi, écoutez mon conseil : refermez ce livre immédiatement. Prenez pour argent comptant le mensonge que vos parents vous ont raconté sur votre naissance et tentez de mener une vie normale. Une vie de sang-mêlé, c'estdangereux. C'est angoissant. Et, le plus souvent, ça se termine par une mort abominable et douloureuse. Si vous êtes un gamin normal qui avez ouvert ce livre en pensant qu'il s'agissait d'une œuvre de fiction, parfait. Poursuivez votre lecture. Je vous envie de pouvoir croire que rien de toute cette histoire n'est jamais arrivé. Mais si vous vous reconnaissez dans ces pages - si vous sentez quelquechose remuer en vous - arrêtez tout de suite de lire. Il se pourrait que vous soyez des nôtres. Or dès l'instant où vous le saurez, il ne leur faudra pas longtemps pour le percevoir, eux aussi, et se lancer à vos trousses. Je vous aurai prévenu, ne dites pas le contraire. Je m'appelle Percy Jackson. Il y a quelques mois encore, j'étais pensionnaire à l'Institut Yancy, une boîte privée pour enfants àproblèmes qui se trouve dans le nord de l'État de New Y ork. Suis-je un enfant à problèmes ? Oui. C'est une façon de le dire. Je pourrais en donner comme preuve n'importe quel moment de ma brève et pitoyable existence, mais c'est en mai dernier que les choses se sont vraiment gâtées, lorsque notre classe de sixième est partie à New Y dans le cadre d'une sortie éducative : vingt-huit gaminsperturbés et deux ork professeurs dans un car scolaire jaune, tous en route pour le musée des Beaux-Arts, département des antiquités grecques et romaines. Je sais : ça ressemble énormément à un supplice. Comme la plupart des sorties éducatives de Yancy. Seulement c'était M. Brunner, notre prof de latin, qui encadrait l'excursion, et cela me rendait optimiste. M. Brunner était un quinquagénaire en fauteuilroulant électrique. Il avait les cheveux clairsemés, la barbe hirsute et une veste en tweed élimée qui sentait toujours le café. A priori pas le portrait-robot du type supercool, pourtant il racontait des histoires, plaisantait et nous faisait faire des jeux en cours. Comme, en plus, il avait une redoutable collection d'armes et d'armures romaines, c'était le seul professeur dont les cours nem'endormaient pas. J'espérais que l'excursion se passerait bien. Enfin, j'espérais, pour une fois, ne pas m'attirer d'ennuis. Je me trompais, et comment. Vous comprenez, il m'arrive toujours un tas d'ennuis pendant les sorties éducatives. Par exemple, à l'école où j'étais en CM2, lorsque nous sommes allés au champ de bataille de Saratoga, j'ai provoqué un accident avec un canon de la guerred'Indépendance. Je ne visais pas le car scolaire, mais je me suis fait renvoyer quand même, bien sûr. Et avant cela, à mon école de CM1, quand nous avons visité le bassin aux requins du Monde aquatique par « l'envers du décor », j'ai, je ne sais trop comment, actionné la mauvaise manette sur la passerelle et toute la classe a piqué un plongeon qui n'était pas au programme. Et la fois d'avant... bref, vousvoyez le topo. Alors, cette fois-ci, j'étais bien décidé à me tenir à carreau. Sur tout le trajet, j'ai laissé Nancy Bobofit, la cleptomane rousse aux taches de rousseur, bombarder mon meilleur ami Grover de boulettes de sandwich beurre de cacahouètes-ketchup dans la nuque. Grover était une cible facile. C'était un poids plume. Il pleurait quand il était frustré. Il avait dû redoubler plusieursfois car il était le seul sixième à avoir de l'acné et une ombre de duvet sur le menton. Pour arranger le tout, il était handicapé. Il était dispensé de cours de gym à vie parce qu'il souffrait d'une maladie musculaire aux jambes. Il marchait d'une drôle de façon, comme si chaque pas lui faisait mal, mais il ne fallait pas se fier aux apparences : si vous l'aviez vu courir à la cafétéria le jour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Percy jackson 1
  • Percy jackson tome 5
  • Percy jackson tome 3
  • Percy jackson tome 4
  • Percy Jackson et le voleur de foudre
  • Percy jackson tome 1
  • critique percy jackson et la mer des monstre
  • Percy jackson tome 4: la bataille du labyrinthe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !