Perdre sa vie à la gagner

Pages: 5 (1179 mots) Publié le: 14 mars 2011
Le travail : perdre sa vie à la gagner ?

Perdre : être privé de, cesser de posséder, se voir déposséder de qqch
La vie : intervalle de temps entre l’apparition et la mort d’un individu
Gagner : obtenir qqch,
Le travail : action que l’homme entreprend afin de transformer la nature pour l’adapter efficacement a ses besoins.

I- le travail est facteur d’aliénation
II- cependantdans le travail l’homme peux s’épanouir et retrouver une certaine liberté
Processus de sublimation de Freud : utilisation des pulsions sexuelles comme motrice dans le travail
L’homme utilise son énergie dans le travail
Amène l’épanouissent sens a la vie, fixe des buts

Sens de l’énoncé : on se demande en quoi le travail peux nous empêcher de profiter de la vie telle qu’elle est donnée, en quoile travail par l’apport d’argent qu’il nous donne nous permet de ne pas pouvoir nous réaliser de ne consacrer que notre vie au travail. Quels sont les gains que le travail nous apporte, et quesque l’on perd dans le travail.

Présupposé : le travail nous prive de notre vie, il nous enfermer et nous empêche de nous accomplir

Problème du sujet : le travail n’est il qu’un besoin d’argent ? Quelest l’accomplissement par le travail ? Le travail nous dépossède t il de la vie, nous empêche t’il d’avancer, et ne travail t on que pour l’argent, quelles sont les motivations de travailler

Tu perds ta vie quand tu deviens objet de production

Introduction :

En 2010, France télécom a connu une année sombre en matière d’employé avec 23 suicides durant cette année. Ainsi les raison de sessuicide peuvent être différente, mais le travail est au centre de se phénomène, et notamment la pression subit au travail, se phénomène est un acte grave et isolé. Ainsi nous pouvons nous demander le travail : perdre sa vie à la gagner ?
Le travail est une action que l’homme entreprend afin de transformer la nature pour l’adapter efficacement à ses besoins. Le travail en étant au cœur de latransfomation de la société, mais aussi de l’homme lui-m^me et de son envirronement, est –il destructeur ? Quel sont les besoins qui nous pousse a travailler ? Que retire-t-on du travail

I-
Le travail apparait sous un aspect négatif, celui d’un labeur pénible auquel on ne se soumet jamais de son plein grés, le travail est donc au premier abord un contrainte pour l’homme
On peut se référer àl’esclavage
Le travail est une contrainte auquel le travailleur se plie pour pouvoir vivre, c'est-à-dire répondre a ses besoin primaire, surtout lorsque le travail est répétitif , pénible exemple de l’ouvrier qui passe sa journée devant une machine , il n’y a que la nécessité qui leur donne la motivation a faire cela, pour percevoir un salaire, pour se nourrir, payer les factures

Le travail a uncaractère servile et contraint, permet de subvenir à nos besoins vitaux
Le travail ne permet pas de réaliser son humanité, il nos permet simplement de nous mettre a l’abri des besoins, comme le prolétaire dont parle Marx, les hommes sont exploité par le patron, leur force de travail n’est pas rémunéré assez par rapport a ce qu’ils produisent
Ce travail très dur long ne permet pas d’avoir de temps libre,de loisir, il laisse seulement le repos de la nuit, il n’y a pas de réalisation de ses intérêts personnels, les ouvrier sont étranger a eux-mêmes, Marx appelle cela l’aliénation

Le travail nous aliène en étant nous même soumis a notre machine
Il ya une dégradation des conditions de travail notamment durant le 19eme siècle
Le travailleur est dépendant de ses outils, et il est surtout dépendantde l’argent qu’il reçoit pour son travail
La division du travail a crée une exploitation du travailleur, et non une spécialisation

Amoindrissement des force physique et intellectuel
Energie vitale à une dimension motrice
Energie libidinial

En travaillant moins, mieux en devant plus qualifié les hommes peuvent voir dans le travail un moyen de réalisation de soi, au delà de la simple...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Perdre sa vie a la gagner
  • Perdre sa vie à la gagner
  • Doit on perdre sa vie a la gagner
  • Le travail fait-il perdre ou gagner sa vie?
  • Gagner sa vie
  • Travaille-t-on uniquement pour gagner sa vie ?
  • Travailler est-ce gagner sa vie?
  • Nous sommes libres de gagner et nous sommes libre de perdre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !