pere goriot

Pages: 10 (2255 mots) Publié le: 20 mai 2014
H. DE BALZAC, Le père Goriot
Introduction
Balzac est un des auteurs les plus importants de la littérature française. Il est l’auteur d’une œuvre très vaste (40 romans, 50 nouvelles en 20 ans). Dans son œuvre, il a entrepris de décrire la société du 19e siècle (1819-1840). C’est un excellent observateur de la société, de la psychologie humaine et des relations entre les personnes.
Le roman quenous allons vous présenter, Le père Goriot, marque un tournant dans l’œuvre de l’auteur : c’est à ce moment-là que Balzac comprend que toute son œuvre forme une unité. Pour renforcer cette idée d’unité, il va réutiliser, à partir du père Goriot, ses personnages d’un roman à l’autre en créant des liens entre tous les récits de son œuvre. Il nommera lui-même l’ensemble de ses romans La comédiehumaine. On en reparlera plus loin.
Dans Le père Goriot, on retrouve un certain nombre des thèmes récurrents de Balzac ; l’arrivée des provinciaux à Paris, la paternité, la quête de l’argent, le plaisir, l’échec. C’est une des œuvres les plus représentatives de Balzac.
Comme souvent chez l’auteur, le roman s’ouvre avec une longue description ; on pourrait presque parler d’inventaire. Le cadre danslequel va se dérouler le récit, une pension de famille, est décrit avec minutie, ce qui donne une impression de réalisme. Au-delà de cette volonté de coller à la réalité, il y a également une volonté de dépeindre personnages à travers le cadre de vie dans lequel ils évoluent.
Ainsi, Balzac commence par une description du quartier. Tout est fait pour produire une impression négative : ce quartierserait un lieu sans vie, laissé à l’abandon entre cimetière et prison.

Conclusion
Le Père Goriot est un roman important pour Balzac. Comme très souvent chez lui, on peut établir des analogies entre certains éléments du roman et sa propre existence. Des points communs existent entre Balzac et Rastignac : ils ont le même âge, ils ont tous les deux plusieurs sœurs, ce sont tous deux desprovinciaux qui arrivent à Paris dans les mêmes conditions : dès le début, ils sont maladroits et ont tous les deux une initiatrice.
Comme on l’a dit dans l’introduction, Le Père Goriot est un roman charnière dans l’œuvre de Balzac : il va comprendre pour la première fois qu’il est entrain de réaliser une fresque qui décrit toute la société. Il nommera son œuvre La Comédie humaine. Voici ce que Victor Hugolui-même, en 1850, dit de l’œuvre de Balzac dans son éloge funèbre : « Tous ses livres ne forment qu’un livre, livre vivant, lumineux, profond, où l’on voit aller et venir et marcher et se mouvoir, avec je ne sais quoi d’effaré et de terrible mêlé au réel, toute notre civilisation contemporaine ; livre merveilleux que le poète a intitulé comédie et qu’il aurait pu intituler histoire, qui prendtoutes les formes et tous les styles (…) ; livre qui est l’observation et qui est l’imagination ; qui prodigue le vrai, l’intime, le bourgeois, le trivial, le matériel, et qui par moments, à travers toutes les réalités brusquement et largement déchirées, laisse tout à coup entrevoir le plus sombre et le plus tragique idéal. »
Dans La Comédie humaine, Le père Goriot est, on a pu le voir, une œuvred’une profonde tristesse. Balzac lui-même le reconnaît. Voici ce qu’il en dit dans une lettre qu’il écrit en 1834 à Madame Hanska, une comtesse polonaise, fervente admiratrice de l’écrivain (elle l’épousera même, quelque mois avant sa mort) : « Le père Goriot est une belle œuvre, mais monstrueusement triste. Il fallait, pour être complet, montrer un égout moral de Paris, et cela fait l’effet d’uneplaie dégoûtante. »
C’est aussi pour cette raison que Le Père Goriot a subi de nombreuses attaques de la critique, attaques qui portaient principalement sur l’immoralité de la société décrite et sur le caractère du personnage du Père Goriot : son absence de dignité, les exagérations supposées, la comparaison du Père Goriot avec Dieu et d’autres points encore.








Bref résumé...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le père goriot
  • Le pere goriot
  • Le père goriot
  • Le père goriot
  • Le père goriot
  • Le père goriot
  • Le pere goriot
  • père goriot

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !