Persepolis

1782 mots 8 pages
PERSEPOLIS de Marjane Satrapi

L’ŒUVRE :
Persépolis emprunte son titre à l’ancienne capitale de la Perse, nom jadis usité par les Grecs pour désigner l’Iran antique. C’est une série de quatre bandes dessinées à caractère autobiographique et historique, réalisées en noir et blanc par Marjane Satrapi (dessin et scénario). Elles sont publiées de 2000 à 2003.
L’auteur retrace les étapes marquantes qui ont rythmé sa vie, de son enfance à Téhéran à son entrée (difficile) dans la vie adulte.
En 2007, la série a été adaptée en un long métrage d’animation réalisé par Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi ; il obtient le prix du jury au Festival de Cannes en 2007.

L’AUTEUR : Marjane Satrapi est née en 1969 à Téhéran dans une famille aisée, cultivée et libérale. Elle a vécu les bouleversements politiques des dernières décennies en Iran : fin du régime du Shah, révolution islamique, guerre Iran-Irak. Elle poursuit ses études au lycée français de Vienne en Autriche. De retour en Iran, elle s’inscrit aux Beaux-Arts à Téhéran et elle obtient une maîtrise en communication visuelle. En 1992, elle part en France, termine ses études à l’Ecole supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg. Elle devient une auteure de bande dessinée à succès et réalise notamment Broderies (2003) et Poulet aux prunes (2004). Sa rencontre avec le dessinateur David B est déterminante car il va l’influencer dans son travail.

RAPPELS HISTORIQUES :
En 1979, l’Iran est une monarchie constitutionnelle. Le Shah est à la tête du pouvoir qu’il a atteint grâce à un coup d’état en 1953. Il favorise les petits propriétaires terriens et accorde le droit de vote pour les femmes.
Il célèbre son pays de manière grandiose, démesurée et la colère commence à gronder lorsqu’il s’agit des dépenses du souverain. Cependant les manifestations où se côtoient opposants laïques, marxistes et religieux sont réprimées par la force, le gouvernement iranien censure l’opposition et un couvre-feu est mis en place.

en relation

  • Persepolis
    635 mots | 3 pages
  • Persepolis
    8820 mots | 36 pages
  • Persepolis
    542 mots | 3 pages
  • Persepolis
    295 mots | 2 pages
  • Persepolis
    695 mots | 3 pages
  • Persepolis
    369 mots | 2 pages
  • Persépolis
    473 mots | 2 pages
  • Persepolis
    500 mots | 2 pages
  • Persepolis
    489 mots | 2 pages
  • Persepolis
    692 mots | 3 pages