Perso

Pages: 2 (273 mots) Publié le: 20 février 2013
Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d’étain. Le terme airain désigne aussi le bronze en poésie et dans les textes littéraires, ainsi qu’encampanologie, où il désigne l?alliage utilisé pour la fonderie des cloches.

Les âges des Métaux couvrent les vingt-deux siècles qui séparent la diffusion de la métallurgiedu bronze, vers -2200 en France, de la conquête romaine de la Gaule en -52.

Durant l’âge du Bronze (de -2200 à -800) puis l’âge du Fer (de -800 à -52), deprofondes évolutions touchent tous les aspects de la société : innovations technologiques, refonte des réseaux commerciaux et intensification des échanges, apportsdémographiques. Les bronzes à miroir sont composés de 30 à 35 % d’étain.

L’étain en surface s’oxyde plus difficilement, alors que le cuivre allié ou en présence d’impuretéss’oxyde communément en formant le vert de gris. On retrouve ici le principe de l’étamage. Ce premier véritable âge du métal s?est longtemps posé en terme d’énigmes.

Onconstatait la disparition des grands habitats dans les zones qui les avaient accueillis au Néolithique final. En même temps on observait à certaines périodes un recoursquasi-exclusif à l’habitat rupestre. Les bronzes utilisés pour les pièces de frottement peuvent contenir jusqu’à 30 % de plomb.

Enfin, le béryllium apporte une duretéexceptionnelle au bronze, qui se rapproche de la dureté des aciers, tout en gardant toutes les qualités de frottement spécifiques au bronze.

C’est dans le courantdu V° millénaire que le bronze est apparu au Moyen-Orient mais ce n’est qu?assez tardivement, entre 2.500 et 2.300 avant notre ère, qu’il a gagné l’Europe occidentale.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Perso
  • Perso
  • Perso
  • Perso
  • perso
  • Perso
  • Perso
  • Perso

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !