Personne démente

447 mots 2 pages
Travail sur le texte de guide solidarité :
« La démence d’un proche peut affecter votre équilibre personnel ».

Les sentiments et émotions.

Lorsqu’on a un proche qui souffre de démence, ça affecte toujours en général sur l’équilibre personnel de la personne. Rien que le fait de voir la dégradation de la maladie du proche est à peine supportable. On peut aussi douter de soi et des capacités à aimer la personne car elle peut être très énervée et dire des choses blessantes. Ainsi des problèmes ou des non-dits du passé qui n’ont jamais été résolus peuvent ressortir. On peut se sentir gêner de la maladie de la personne et le cacher à son entourage. Il se peut qu’on doive jouer des rôles comme celui de notre papa ou maman si la personne nous prend pour lui ou pour elle.
Il y a la peur que la personne ne se fasse pas de mal ni aux autres ou peur qu’il ou elle se perde ou peur de vieillir aussi et d’être comme la personne qu’on s’occupe. (Héréditaire ?) On peut aussi passer par des sentiments tels que : la gêne, l’effrayamment, la tristesse, la colère, satisfait, heureux, frustré, angoissé, honteux ou culpabiliser du fait d’avoir placé la personne ou de ne pas pouvoir s’en occuper.

En conflit ?, ne restez pas seul…

Si l’on n’arrive pas à s’occuper d’une personne souffrante de démence, il ne faut pas avoir peur de demander de l’aide auprès de service spécialisé, d’une maison de repos et de soins,…
La personne peut ressentir de la culpabilité ou se dire qu’il n’a pas été à la hauteur même après le placement mais pourtant c’était le meilleur choix et le plus sage.

Les conséquences sur la vie de tous les jours.

S’occuper de quelqu’un demande toujours des responsabilités comme s’occuper des démarches administratives ou des finances ou prendre certains frais à sa charge comme les dépenses médicales ou le payement de la maison de repos,… si la personne à charge n’a pas assez de moyens.
Les relations sociales en pâtissent aussi car on n’a plus le temps de

en relation

  • Comment communiquer avec une personne âgée démente
    498 mots | 2 pages
  • Les cris chez une personne démente atteinte de la maladie d’Alzheimer
    856 mots | 4 pages
  • Refus De Soins Tfe
    976 mots | 4 pages
  • Responsabilité civile du dément
    1372 mots | 6 pages
  • Note de recherche
    1740 mots | 7 pages
  • Droit de la famille
    1385 mots | 6 pages
  • Aide soignant mémoire
    4581 mots | 19 pages
  • Communication alzheimer
    4074 mots | 17 pages
  • Démence et exclusion
    29628 mots | 119 pages
  • La faute objective
    2248 mots | 9 pages