Peter drucker management

938 mots 4 pages
Il est né à Vienne en 1909. Son père est un haut-fonctionnaire du ministère de l'économie austro-hongrois et sa mère est médecin. La maison familiale est le lieu de rencontre d'intellectuels, de hauts fonctionnaires, d'hommes politiques, de scientifiques ou d'économistes, Joseph Schumpeter, Ludwig von Mises et Friedrich Hayek, ce que Peter Drucker qualifiera de son "école". En 1927, à la fin de ses études secondaires, il part pour Hambourg pour une année de formation dans un établissement de négoce, puis suit des études de droit à Francfort où il obtient un doctorat en droit public et en droit international. Il se passionne pour la littérature et la philosophie, dont Kierkegaard. En parallèle, il mène une activité de journaliste financier pour le Frankfurter General-Anzeiger dont il deviendra en quelques années un des rédacteurs en charge des affaires étrangères et de l'économie. Il n'a à peine que 20 ans lorsqu'il décroche un entretien avec Hitler avant son arrivée au pouvoir. À la suite de cet entretien, il publiera plusieurs textes expliquant pourquoi on doit s'opposer au totalitarisme. Il devient proche des milieux conservateurs allemands opposés au nazisme et du juriste Carl Schmitt.
Il émigre en Angleterre dès avril 1933 peu après l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Il y est journaliste, puis économiste pour une banque à Londres où il assiste aux célébres séminaires de Keynes à Cambridge. Il se marie avec Doris Schmidt, une émigrée autrichienne, connue à l'université de Francfort et avec qui il s'installe aux États-Unis juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale.
Il devient professeur de science politique et de philosophie au Bennington College. En 1943, il est naturalisé citoyen américain. Il écrit deux ouvrages qui sont de brillantes critiques sociales et politiques et le font connaître. Il est remarqué par le PDG de General Motors, Alfred P. Sloan qui le fait venir à ses côtés comme conseiller pour la politique et l'organisation de son groupe

en relation

  • Peter drucker, le pape du management
    480 mots | 2 pages
  • L'avenir du management peter drucker
    3459 mots | 14 pages
  • fiche de lecture l'avenir du management - Peter Drucker
    5433 mots | 22 pages
  • L'entreprise de demain
    3864 mots | 16 pages
  • L'avenir du management
    2991 mots | 12 pages
  • Finalités de l'entreprise
    1520 mots | 7 pages
  • Syntehese management
    1609 mots | 7 pages
  • Chapitre finalité et management
    1480 mots | 6 pages
  • Peter drucker
    958 mots | 4 pages
  • Drucker
    9812 mots | 40 pages