Petit éloge de la douceur

791 mots 4 pages
Compte rendu: «Petit éloge de la douceur» Stéphane Audeguy

Stéphane Audeguy est l’auteur de «Petit éloge de la douceur» qu’il a écrit en 2007, peu de temps après avoir publié son premier roman «La théorie des nuages». Mais il n’est peu probable que ce soit effectivement son premier roman car ses talents de conteur sont bien trop important pour une première sortie. Son premier roman livre sans retenu des histoires poétiques de flocons blancs qui parsèment le ciel. Il sait raconter des histoires qui se répondent les une aux autres pour ainsi entrer en résonance de façon poétique.
«Petit éloge de la douceur» est un essai qui s’interroge sur la douceur mais surtout sur sa place dans notre société. Cet essai est constitué sous forme d’un abécédaire reprenant des mots liés à la douceur (caresses, aubes, nuages, rose...) mais aussi des auteurs incarnant la douceur ( Jeff Wall, Jean-Jacques Rousseau, Antonio Gaudi...)

Notre société actuellement attrait de sensations fortes et de faits morbides, oublie la place de la douceur dans les médias mais aussi dans la vie.
La douceur est aussi abondante que les crimes et les attentats c’est juste qu’elle n’affiche aucun intérêt d’être diffusée, elle est présente mais on ne cherche pas à la saisir.

Dans son essai Stéphane Audeguy nous fait sentir et apprécier la douceur, il ne la juge pas comme une faiblesse, loin de là, mais il l’a ressent plutôt comme un trésor vouée à une minorité.
Il y donne une définition précise, pour lui la douceur est l’ensemble des puissances d’une existence libre alors que dans un dictionnaire la définition commune cerne déjà des sens plus précis tels que la sensation délicate, la modération, la qualité de quelqu’un de doux mais aussi les sucrerie et les friandises.

C’est par cela que Stéphane Audeguy commence, il entre dans «l’âge des bonbons». Avant d’être connoté pour tous, les sucreries ne concernaient que les enfants et les femmes, ainsi une douceur sexuée. Mais les magasins se

en relation

  • (lecture analytique) Molière, Dom Juan, Eloge de l’inconstance, Acte I, scène 2
    2310 mots | 10 pages
  • Anthologie poèmes douceur
    4132 mots | 17 pages
  • Analyse "heureux qui comme ulysse" du bellay
    795 mots | 4 pages
  • Molière - Dom Juan - Acte I Scène 2
    1366 mots | 6 pages
  • Les fables
    1686 mots | 7 pages
  • Act i scene 1 analyse de dom juan bac francais
    1775 mots | 8 pages
  • PDC 1
    1512 mots | 7 pages
  • Commentaire composé
    1789 mots | 8 pages
  • Dom juan acte i scène 2, tirade de dom juan
    1007 mots | 5 pages
  • Lecture analytique paul eluard "la courbe de tes yeux"
    1081 mots | 5 pages