petite disserte aulalm

7553 mots 31 pages
Peut-on juger une culture à laquelle on n’appartient pas ?
Cela est une question très pertinente et universelle car nous appartenons tous à une culture ou une autreIl y a toujours d’autrescultures autour de nous avec lesquelles nous entrons en contacte, en dépit du fait que nous n’y appartenons pas. Une culture peut être définit comme l’ensemble des idées, des savoirs et des croyancespartagées par un groupe d’individus. Elle se constitue d’un héritage social qui sera transmis à la génération future mais en étant différente (par la répétition, la modification, l’invention ou le rejet decertains éléments). Elle n’est donc pas figée et se crée par la socialisation. Le jugement d’une culture porte sans doute des connotations négatives. Le verbe « juger » dans ce contexte représente lafaçon dont on regarde un groupe ou une entité, souvent en sachant très peu de leur situation et on y forme des idées qui peuvent être négatives et mal conçues. Dans cette dissertation, la question quisera adressée sera basée sur le thème de juger une culture à laquelle on n’appartient pas, mais en termes plus élargis, avons-nous le droit de critiquer ce qu’on ne connait pas vraiment ? La premièrepartie de la dissertation se concentrera sur les raisons pour laquelle il peut être argumenté que nous pouvons juger une culture à laquelle on n’appartient pas. La deuxième section présentera lesarguments contre la thèse et démontrera que nous ne pouvons pas juger une culture qui n’est pas la notre. Après, la partie finale de la dissertation regardera les arguments qui ne sont ni pour, ni contremais qui sont pertinents et qui valident les thèses des deux côtés.
Est-il acceptable d’assimiler des idées sur une culture qui n’est pas la notre et d’y ainsi façonner des jugements ? Dans certainscas, il est valable de dire oui. Par exemple, il y a certaines cultures qui paraissent très berbères. Leurs coutumes ne peuvent pas être vu comme acceptables du point de vue de quelqu’un éduqué et... [à

en relation