Petre libre, est ce faire ce qu'il nous plait ?

1210 mots 5 pages
Introduction:
Selon le sens commun être libre c'est faire ce que l'on veut,or étant donné l'ensemble des lois,contraintes,obligations nous empèchent de faire ce que l'on veut.En effet,la liberté semble être essentiellement un pouvoir d'opposition, néanmoins " Pouvoir " s'entend en 2 sens.La possibilité que nous avons de dire mais cela peut aussi signifier la possibilité que l'on nous accorde de dire non.Dans ce dernier cas la liberté semble être compromise puisqu'elle dépendrait d'autrui.
- Si la liberté consiste à pouvoir dire non, il semble qu'elle soit capable de remettre en question la totalité de la vie commune et donc qu'elle se remette elle-même en question, car la liberté est soutenue par la vie commune.Inversement si la liberté n'était pas un tel pouvoir nous serions conduits à accepter passivement les différentes nécessités et là encore la liberté serait détruite.
- Il y a cependant une contradiction logique qu'implique notre réponse à la question.Si la liberté consiste à dire non, il faudrait donc répondre non à la question pour être libre mais dire non il ne faut pas dire non cela revient à dire oui. Si on répond oui à la question on affirme de façon contradictoire qu'il faudrait dire non. Il faudrait cependant préciser qu'elle est l'objet de la négation ou de l'affirmation c'est à dire oui ou non à qui ?, à quoi ? et dans quelles circonstances.
Dans un premier moment il faudra montrer que l'idée commune de la liberté conduit nécessairement à une détermination négative de celle-ci. Dans un deuxième moment, on montrera que ce concept négatif doit s'accompagner d'un concept positif et que le sens commun comme un grand nombre de philosophes en sont reliés à une idée négative de la liberté comme indépendance. Enfin,il sera possible de montrer que les 2 concepts ont pour conditions une libre projection de valeurs mais on pourra cependant se demander si l'essentiel n'est pas plutôt de vivre sa liberté.

I- Première partie
- Sens commun de la liberté

en relation

  • Cours philo termiale
    6296 mots | 26 pages
  • Cours général théâtre
    2836 mots | 12 pages
  • Gracque
    4593 mots | 19 pages
  • Neuromarketing
    10311 mots | 42 pages
  • Droit
    31538 mots | 127 pages
  • Dt administratif
    11329 mots | 46 pages
  • La roumanie
    7302 mots | 30 pages
  • Analyse don de soi
    9275 mots | 38 pages
  • Géopolitique de l'afrique
    9324 mots | 38 pages
  • Droit ds biens
    14302 mots | 58 pages