Peut-il etre raisonnable de désobeir a la loi?

2389 mots 10 pages
“Ne pouvant faire qu’il soit forcé d’obéir à la justice on a fait qu’il soit juste d’obéir à la forcé » écrit Pascal. Il montre déjà cette ambiguïté latente dans le concept de justice, et sa relation avec le pouvoir et l’autorité. En effet, il n’y a pas encore d’accord dans la nature de la justice : est-elle l’origine du pouvoir ou la conséquence ? Est-ce que ceux qui ont du pouvoir sont justes ou est-ce qu’ils imposent leur vision de la justice parce qu’ils ont du pouvoir? Ces questionnements mettent en doute l’autorité du gouvernement et donc de la loi et nous permettent de nous demander : peut-il être raisonnable de désobéir à la loi ? Est-ce qu’il y a de situations où le bon sens est de nier l’autorité et commettre un hybris, désobéissant les lois fruits du pouvoir souverain ?
Dans un premier temps, on peut remarquer l’utilisation du modalisateur ‘peut-être’, ce qui fait une distinction importante. La problématique ne fait pas référence à la désobéissance de la loi dans la généralité, mais dans un cadre plus soft. C’est-à-dire que n’importe quel réponse est déjà atténué par la question : peut-être oui ou peut-être non. Ensuite, on pourrait aussi essayer de définir le terme ‘raisonnable’. Selon la majorité des philosophes, la raison est le propre de l’homme. Mais, qu’est-ce que raisonnable ? Descartes dit que l’homme, ayant une raison, a un « bon sens », donc la faculté de juger. Mais, est-ce qu’on peut réellement penser que tous les hommes jugent égaux ? On voit déjà le paradoxe dans les procès des criminels (qui ont désobéi la loi). Pourtant, on part avec une problématique trop ouverte et subjective. Quand même, il est nécessaire de continuer à définir les concepts utilisés dans la problématique. Le verbe ‘désobéir’ suppose l’existence d’une autorité, c’est admettre la légalité d’un pouvoir supérieur. En tout cas, on nie cette autorité mais en savant qu’ils existent de conséquences. Pour finir, le concept ‘loi’ fait allusion aux règles qui existent pour vivre

en relation

  • Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi ?
    2169 mots | 9 pages
  • Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi?
    426 mots | 2 pages
  • peut il etre raisonnable de désobeir à la loi?
    1105 mots | 5 pages
  • Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi ?
    258 mots | 2 pages
  • Philo disserte loi
    5773 mots | 24 pages
  • Est-il parfois raisonnable de désobéir à la loi?
    1140 mots | 5 pages
  • Droit
    323 mots | 2 pages
  • Sans nom 1
    4411 mots | 18 pages
  • Philo
    607 mots | 3 pages
  • Philosophie- "etre raisonnable, est ce obéir ?"
    1658 mots | 7 pages