Peut-on être heureux sans être libre ?

Pages: 14 (3295 mots) Publié le: 30 novembre 2014
Fiche 7 – Bonheur et liberté selon le stoïcisme

p. 1

Copyright P. van den Bosch : La Philosophie et le Bonheur – Flammarion 1997
Le stoïcisme, ou l’amour du destin.
Ni la modération épicurienne des désirs, ni la suppression bouddhiste de tout désir n’ont paru être des sagesses
satisfaisantes, capables de donner effectivement le bonheur. Il faut donc se mettre en quête d’une autresagesse.
Nous pouvons reprendre l’analyse, en partant de trois affirmations de base peu contestables : le bonheur, ce
serait d’avoir tout ce que je désire ; la liberté, ce serait de faire tout ce que je veux ; l’homme, esclave de ses
désirs, n’a ni bonheur, ni liberté. Cette dernière thèse a été suffisamment démontrée par Platon.
Folie des désirs.
Mais pourquoi en va-t-il ainsi ? C’est qu’avoir toutce que je désire, et faire tout ce que je veux, n’est pas en mon
pouvoir. Obtenir tout cela ne dépend pas de moi, mais de circonstances extérieures, de la coopération d’autrui,
de la chance, bref de l’ensemble de l’univers. Par exemple, être aimé ne se commande pas. Cela dépend des
sentiments d’autrui. Je peux me mettre en frais pour séduire, mais je ne suis jamais assuré du résultat, ni de lanaissance, ni de la durée d’un amour. Gagner un combat ne dépend pas davantage de ma seule décision : je
peux m’entrainer le plus possible, mais la victoire dépendra de la force relative de l’adversaire. Faire fortune ne
découle pas de mon simple désir. Je peux acheter un billet de loterie, mais je n’ai pas le pouvoir de faire en sorte
qu’il soit gagnant. C’est le hasard qui en décidera. Jepeux ouvrir un commerce, créer une entreprise, mais je me
livre alors à tous les aléas de l’économie. En poursuivant tout cela, l’amour, la gloire, la richesse, le pouvoir, je
désire des choses que ma volonté et mon pouvoir ne suffisent pas à m’octroyer, mais qui dépendent de l’ordre
général de l’univers. C’est donc, semble-t-il, pure folie que d’y faire tenir mon bonheur. Sauf à êtreparticulièrement favorisé par le sort, j’ai de fortes chances de ne pas tout obtenir, d’être dès lors frustré et
malheureux. La sagesse serait donc de limiter mes désirs à ce qui dépend de moi, à ce que je suis certain de
pouvoir posséder et conserver. C’est précisément ce que disent les penseurs stoïciens. Mais qu’est-ce qui
dépend de moi ? Qu’est-ce qui est en mon pouvoir ?
Ce qui dépend de moi.
Monpouvoir d’accomplir des actes est très limité, par les lois de la nature, ou les lois juridiques. Quand à mon
pouvoir de faire réussir mes actions, il est quasiment nul, puisque cela dépend du concours du reste du monde,
ou encore de la chance. En y réfléchissant bien, je ne suis pas absolument certain d’être encore vivant demain,
ou tout à l’heure. Tant de choses peuvent arriver : un chauffardqui me renverse lorsque je traverse une rue, une
fuite de gaz, une bombe qui explose, un caillot de sang qui obstrue une de mes artères, et je passe de vie à
trépas, sans que j’aie nul pouvoir d’empêcher cela. Quand bien même je pourrais être fier de ma force physique,
ou de mon autorité sur les autres hommes, je dois, si je veux être lucide, me montrer extrêmement modeste sur
la faibleétendue de mon pouvoir réel.
En revanche, il est une chose qui ne dépend que de moi, sur laquelle j’ai un pouvoir absolu : c’est ma volonté.
Moi seul décide de ce que je veux. Par exemple, si je ne veux pas aller à un endroit, on peut m’y contraindre par
la force, m’y emmener manu militari, mais on ne me fera pas vouloir y aller. On aura changé mon corps de place,
mais on n’aura pas pu changer mavolonté. Certains hommes ont subi les plus longs emprisonnements, les pires
tortures, mais rien n’a pu ébranler leur volonté. Je découvre, par cette réflexion, que je possède, comme chaque
homme, une volonté absolument libre, ou encore un libre-arbitre, comme disent les philosophes. Je dispose donc
d’un domaine de pouvoir et de liberté, qui est tout intérieur à moi-même.
Le secret du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on être heureux sans être libre?
  • Peut ont etre heureux sans etre libre ?
  • peut on etre heureux sans etre libre
  • Peut on etre libre sans etre heureux
  • Peut-on être heureux sans être libre ?
  • Peut on etre heureux sans être libre
  • Peut-on etre heureux sans etre libre?
  • Peut-on être heureux sans être libre ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !