Peut-on ôter à l'homme sa liberté ?

659 mots 3 pages
Analyse du sujet :

Homme : « Homme » est le nom commun qu’on donne à l’Homo sapiens sapiens. Ce dernier est un mammifère appartenant à l’ordre des primates, qui est doué d’intelligence et d’un langage articulé. Il se caractérise également par un cerveau volumineux et capable d’abstraction, ainsi que par des mains préhensibles et la station verticale. « Sapiens » est un adjectif latin qui signifie « intelligent », « sage », « raisonnable », ou encore « prudent ». Le trait saillant qui définit l’homme semble donc être le fait que c’est un être vivant doué de raison. Cette hypothèse résulte d’une longue tradition philosophique qui a construit le concept d’humanité en opposition à celui d’animalité. Ainsi, on a tendance à considérer que l’homme se distinguerait du reste des créatures vivantes parce qu’il serait capable de pensée, de conscience, de langage et de liberté, alors que les animaux n’en auraient pas la capacité. Cela confèrerait à l’homme une dignité particulière : seul d’entre les créatures à posséder la raison, il serait également le seul à pouvoir se représenter une fin, et à ce titre, il serait en lui-même une fin, c’est-à-dire une personne que l’on devrait respecter, et non pas une simple chose dont on pourrait disposer. Toutefois, loin d’être tranchée, la question de savoir ce qu’est un être humain et dans quelle mesure il nous est loisible d’obtenir une réponse à cette question constitue un des problèmes majeurs de la philosophie moderne. Le fait qu’on caractérise également l’homme par sa capacité d’agent libre le rend en effet rebelle à toute définition objective. Trouver une définition de l’homme impliquerait de pouvoir effectuer une synthèse globale de tous les aspects de l’homme par laquelle on saisirait ce qui resterait toujours identique à lui-même en l’homme.

Liberté : On essaye souvent de définir la liberté négativement, comme une absence de contraintes mais on peut aussi la considérer positivement, comme constituant l’état de celui qui

en relation

  • Peut-on ôter à l’homme sa liberté ?
    626 mots | 3 pages
  • Philosphie: peut-on ôter à l'homme sa liberté
    789 mots | 4 pages
  • Peut-on oter sa liberté a l'hommme?
    1911 mots | 8 pages
  • L'homme et sa nature
    1430 mots | 6 pages
  • Moi et mes frères
    1704 mots | 7 pages
  • La liberté et les devoirs
    2122 mots | 9 pages
  • Suis je libre de penser ce que je veux
    1781 mots | 8 pages
  • Liberté
    266 mots | 2 pages
  • Philosophie faut il se liberer de son passé ?
    558 mots | 3 pages
  • Kant qu'est-ce les lumières
    623 mots | 3 pages