Peut-on avoir raison contre les faits

1128 mots 5 pages
Le mot raison a des sens multiples, puisqu'il désigne la faculté de l'esprit qui nous permet de distinguer le vrai du faux (être rationnel), le bien du mal (être raisonnable), cette faculté dont Descartes affirme qu'elle est « la chose du monde la mieux partagée ». Mais avoir raison, ce n'est pas toujours être capable d'un jugement juste, universellement valable et surtout démontrable, ce que sous entend le sujet puisqu'il s'agit d'avoir raison « contre » les faits. Ce sens général du mot signifie au sens large, les choses qui se passent, ce qui arrive, ce qui ne dépend pas de notre jugement. Le problème est donc de s'interroger sur cette opposition entre le jugement de notre pensée qui put être arbitraire, contradictoire ou faux et ce qui arrive indépendamment de ce que l'on peut en penser ; l'enjeu est ici la connaissance, car juger de manière rationnelle, c'est juger justement, c'est connaître quelque chose qui sans nous, ne serait pas interprété. Veut-on dire de manière confuse que les faits ont tord ? La simple possibilité d'avoir raison est celle de donner un sens à ce qui nous arrive, à ce qui nous entoure, bref à maîtriser par notre jugement de connaissance ce qui est seulement arbitraire et dû au hasard. Nous verrons dans une première partie cette opposition entre la raison et les faits puis nous nous interrogerons sur la valeur et l'intérêt de cette maîtrise du plus aléatoire, ce qui seulement se passe, arrive, comme à notre insu.

La raison contre les faits

Les faits sont des phénomènes naturels

Il faut faire la distinction entre les phénomènes naturels et le devenir humain. En ce qui concerne la nature, comme la montré Spinoza, elle est dénuée de toute cause première ou finale et en ce sens ses événements ne sont pas probant de quelque opinion que ce soit. On n'a pas raison, ni tord contre un tremblement de terre, ou une éclipse de lune... A l'inverse, les faits, au sens des actions humaines, sont tous empreints d'intentions, ils sont l'œuvre de

en relation

  • Peut on avoir raison contre les faits ?
    1049 mots | 5 pages
  • Peut avoir raison contre les faits ?
    838 mots | 4 pages
  • Peut-on avoir raison contre les faits
    1171 mots | 5 pages
  • peut-on avoir raison contre les faits ?
    1156 mots | 5 pages
  • Jean marie lepen
    2641 mots | 11 pages
  • Philo
    2595 mots | 11 pages
  • Philo
    625 mots | 3 pages
  • Bac 2011
    3397 mots | 14 pages
  • Bac philo 2011 - s
    2434 mots | 10 pages
  • Il Est Donc N Cessaire Qu
    847 mots | 4 pages