Peut-on connaître l'inconscient?

Pages: 7 (1536 mots) Publié le: 2 août 2011
Peut-on connaître l'inconscient?

Introduction
(Travail demandé en cours, avant d'être donné au prof, donc sans correction.)


Cette question ouvre sur une possibilité, un degré de connaissance face à l'inconscient. Autrement dit, il s'agit de s'interroger sur un aspect relatif à notre connaissance face à l'inconscient. Cet aspect relève soit d'une réponse catégorique (oui nousle pouvons, non nous ne le pouvons pas) soit, et ce cas est plus propre à une démarche philosophique, sur une ouverture à un degré de possibilité. La connaissance ou plutôt notre faculté de connaître relève d'un procédé cognitif spécifique à chaque individus ou bien relatif à une mise en relation de réflexions ultérieures. Dans tous les cas, il s'agit de déterminer si nous sommes en mesured'amener en nous les « clés » de la connaissance face à l'inconscient. La raison, l'expérience, la philosophie doivent être pensés dans une perspective définitoire de l'inconscient. C'est ce point qui semble être le paradoxe même de la question. A ce sujet, le Larousse nous donne plusieurs définitions du terme « inconscient »: « Qui n'a plus conscience de son existence et de la réalité qui l'entoure,qui a perdu connaissance ; évanoui »; «Qui n'a pas conscience de quelque chose, qui ne s'en rend pas compte, par insouciance, légèreté d'esprit, etc. »; « Se dit d'un acte qui se produit sans que celui qui le fait en ait conscience »; « Relatif à l'inconscient ; dans la seconde topique freudienne, se dit aussi bien du ça, du moi, que du surmoi. ». On remarque que l'inconscience travail dans quatrechamps. Dans le premier il s'agit d'une conscience révolu: l'individu a eut conscience de son existence, de lui-même mais a perdu cette faculté pendant un certains temps qui peut-être plus ou moins long. Il peut s'agir d'un simplement évanouissement passager (malaise, coma de courte durée...) ou d'un évanouissement de longue durée ( coma prolongé, cerveau endommagé de façon irrémédiable etc...).Dans tous les cas c'est ce processus cognitif qui est défaillant, et sans lui, pas de moyen de connaître. Cette perte de la connaissance est liée intrinsèquement ( par le cerveau) à celle de la conscience. Ainsi connaître reviendrait à avoir conscience et par opposition, l'inconscience reviendrait à ne pas, à ne plus connaître. Le deuxième point relève d'un état parfaitement stable d'un point devue physique mais relatif à un trait de caractère qui déterminerait cette inconscience. La légèreté d'esprit, le fait d'être insouciant sont prit en exemple mais il peut aussi s'agir d'un manque de maturité qui empêcherait d'être élevé à une conscience, une connaissance d'éléments supérieurs. Dans ce cas c'est à cause d'un manque de connaissance (celle de réalités supérieures) qu'il y ainconscience. Cette dernière serait en quelque sorte blâmable car elle ne relève pas d'une incapacité physique cérébrale. Il suffirait seulement d'opérer un regard sur soi-même. En ce qui concerne le troisième cas, l'inconscience se définirait comme un processus de connaissance mais cette fois liée à un état coupable, non coupable. Sans conscience pas de faute ( sauf celle de ne pas avoir mit en soit lescapacité de connaître). L'inconscience serait une manière de justifier un acte, de l'excuser. Un enfant ne peut être blâmé de casser un objet à deux ans car il n'a pas encore certaines notions de bien et de mal. Il ne connait pas encore ces deux points. D'où cet âge de raison qui détermine approximativement à partir de quel moment un enfant à cette capacité de raisonner, de connaître ce qui est justeou mal. Aussi, dans un quatrième champs Freud définit l'inconscient comme un rapport à l'autre, aux objets (« ça », cet « ensemble des dynamismes affectifs profonds », Freud) et comme un rapport à soit, à ce qui constitue l'être dans son essence morale ( le « moi » et le « surmoi », « l'ensemble des exigences sociales intériorisées », Freud). En fin de compte il semblerait que l'inconscient soit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on connaitre le moi ?
  • Peut-on se connaitre ?
  • Peut-peut-on prouver l'existence de l'inconscient?
  • Peut-on se connaitre soi-même
  • peut on se connaitre soi meme
  • Peut on se connaitre soi meme
  • Peut-on se connaitre soi-même
  • Peut-on prouver l'existence de l'inconscient ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !