Peut-on désirer l'impossible

2002 mots 9 pages
Dans son œuvre Le Banquet, Platon retrace l'origine du désir à travers le récit mythique de la naissance d'Eros, fils de Pénia et de Poros, qui représentent respectivement la pauvreté et la richesse. Le désir est donc une recherche entre dénuement et plénitude.
Le désir est de fait cette recherche constante de la satisfaction, de la réalisation de ce dont l'Homme désire. Il se distingue de la volonté en ce qu'il n'est pas guidé par la raison. Par contre, la volonté guide le désir sensé, au sein duquel il y a un fondement légitime. L'Homme, tout au long de sa vie, ne cesse de désirer, et, parfois, ses désirs semblent incompréhensibles car apparemment impossibles à satisfaire.
Aussi, peut-on désirer l'impossible ?
A priori, désirer l'impossible est une envie insensée, et l'Homme qui est un être intelligent ne semble pas être capable de s'y résoudre. Pourtant, n'est-ce pas là un moyen de se surpasser, de rééditer l'exploit de David contre Goliath, ou tout simplement de montrer les limites d'un Homme dont l'orgueil est démesuré ? Dès lors, l'Homme par l'appel à sa raison peut se montrer mesuré dans ce en quoi il s'engage et rechercher le bonheur véritable. Après tout, le désir ne risque-t-il pas de le faire souffrir, d'autant plus si ce désir ne peut être satisfait ?

1) I)Le désir est une recherche conduisant à la satisfaction et au plaisir

Si le désir est l'acte par lequel l'Homme cherche à satisfaire ce en quoi il aspire afin d'accéder au bonheur, alors il ne se résoudrait pas à rechercher un désir qu'il ne peut satisfaire car cela serait source de malheur.
L'Homme ne se distingue-t-il pas de l'animal de par son intelligence ? N'a-t-il pas en plus d'un instinct naturel ou de survie, cette capacité à choisir ce qui est bien ou mal, et surtout ce qui peut le rendre heureux ? De fait, l'Homme dispose d'une conscience qui lui permet d'avoir connaissance de lui et des autres, qui lui permet de choisir en connaissance de cause. La conscience permet à l'Homme

en relation