Peut-on dire que les agents de l'état sont des privilégiés?

2645 mots 11 pages
CORRIGE TYPE
Matière : Devoir n° : FR71 02

Epreuve de recette du : 15/12/09
7FR71CTPA0210

statut: 81

Rappel du sujet
Peut-on dire que les agents de l’État sont des privilégiés ?

Proposition de plan
Introduction
I. Les agents de l’État ont-ils des privilèges au sens propre ?
1. Que reste-t-il des anciens privilèges ? 2. Le règlement des conflits de travail 3. Le régime des retraites 4. L’exercice du droit de grève

II. Les agents de l’État ont-ils des privilèges au sens courant, c’est-à-dire des avantages ?
1. Une confusion entretenue par le caractère hybride de certains services publics 2. Des avantages indéniables

III. La marque d’un conflit permanent entre privé et public
1. L’image du fonctionnaire privilégié imprègne abusivement les mentalités 2. La traque systématique et abusive des avantages supposés 3. Une méconnaissance des contraintes réelles du métier

Conclusion

Cned – 7FR71CTPA0210

1/4

Proposition de rédaction
Introduction La comédie Messieurs les ronds-de-cuir de Courteline a inscrit dans la mémoire collective des Français, depuis la fin du XIXe siècle, l’archétype du fonctionnaire routinier et désœuvré. Sans doute cette image était-elle recevable dans la comédie qui exagère les traits et use de la caricature pour susciter le rire. Mais aujourd’hui, ce n’est plus la littérature qui se moque des fonctionnaires et ces attaques sont devenues une sorte réquisitoire systématique dans la bouche, faut-il le dire, de ceux qui n’appartiennent pas à cette catégorie, avec comme accusation récurrente le fait qu’ils seraient des privilégiés dans la société française actuelle. Peut-on dire que les agents de l’État sont des privilégiés ? Il convient tout d’abord de se poser la question par rapport au sens premier du mot « privilèges », que nous n’employons guère qu’à propos des ordres privilégiés de l’Ancien Régime. Ensuite il est clair que, dans la bouche de nos contemporains, il s’agit de montrer du doigt des avantages, réels

en relation

  • Eco du budget les prélèvements
    4921 mots | 20 pages
  • Privi
    1469 mots | 6 pages
  • Chapitre 1 economie
    2000 mots | 8 pages
  • Finances publiques camerounaises
    3292 mots | 14 pages
  • Grandes théories économiques
    16301 mots | 66 pages
  • La consommation et l'épargne
    2495 mots | 10 pages
  • Formation des prix sur les marchés
    1017 mots | 5 pages
  • Remise en cause et renouveau du keynésianisme
    2182 mots | 9 pages
  • Richesses du monde
    3527 mots | 15 pages
  • Bts cours fondements de la connaissance economique
    1133 mots | 5 pages