Peut-on encore philosopher en politique

Pages: 14 (3481 mots) Publié le: 20 mars 2013
Philosophie politique









Peut-on encore philosopher en politique ?




Synthèse à partir des deux textes de Léo Strauss, « Le droit naturel et la distinction entre faits et valeurs », « qu’est ce que la philosophie politique », du texte de Marcel Gauchet, « Les tâches de la philosophie politique » et du texte de Robert Legros, « Les tâches de la philosophie politique ».Hasnâa Hachami


5 DEC 2011
Master Sociologie Politique et Dynamiques Sociales
A.U : 2011/2012

Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales de Casablanca.
Université Hassan II


Abstract :

Après la montée en force des sciences sociales et des profonds changements qu’a subit le fondement du politique durant les temps modernes, la philosophie s’esttrouvé marginalisée en politique ce qui a entrainé un regard artificiel et biaisé qui conduira à une déshumanisation de la politique par le moyen d’une raison exacerbée, dominatrice, qui s’est faite technicienne et qui a finit par réduire l’homme à rien.
Afin de palier à cette crise, la philosophie politique, en se renouvelant, s’assigne pour tâches d’interroger la réalité de la démocratiecontemporaine, de la repenser par rapport à son fondement et de lui trouver une légitimité.


Plan:

Partie I : La crise engendrée par les sciences sociales et la modernité

1- Les facteurs inhibant la philosophie en politique :

# L’historicisme
# La distinction entre jugement de fait et jugement de valeur :
Le jugement de valeur intrinsèque au champpolitique



2- Les changements de fondements en politique dus aux trois vagues de modernité :


# Le réalisme Machiavélien : le politique sans fondement moral
# La fondation juridique du politique : Hobbes
# Le politique, un problème à résoudre dans et par l’histoire : Hegel

Partie II : La nécessité de repenser la démocratie :

1- La démocratie comme idéal, uneévidence déchue


# L’expérience du totalitarisme
# La ’’dévitalisation’’ de la démocratie


2- Les tâches de la philosophie politique


# Réhabiliter le droit naturel en ayant recours aux JV
# Refonder la démocratie sur un idéal moral de justice qui la transcende 
# La primauté du politique sur la politique














Introduction :

Laphilosophie politique s’est construite sur une attitude normative à savoir celle de penser le meilleur mode de gouvernement pour suivre un certain idéal. C’est le fait de penser un idéal dans lequel les hommes vivraient en collectivité qui fait la spécificité de la philosophie en politique.

C’est Platon qui le premier posera la justice comme idéal moral qui surplomb la politique, réflexionissue du conflit qui opposa Socrate à la Cité et qui aura pour résultat la mort injuste de ce dernier.
A cet événement marquant de la figure du philosophe qui avec sa manière d’être dans le monde tend à avoir une attitude hautaine face à la cité et qui en paie le prix cher, l’esprit tragique, à travers un élément de culture à savoir les dionysies, se développe en faisant du questionnement un étatd’esprit général.

Un questionnement qui confronte la justice de Dieu à celle de la Cité.

Qui se soumet à quoi et dans quelle forme de gouvernement.
Soumet-on la justice de Dieu à celle de la Cité ou est-ce à la Cité de se soumettre à la justice de Dieu.
Si philosopher jadis en politique se présentait ainsi, philosopher encore en politique ne se présente plus de la même manière.
La démocraties’est d’ores et déjà imposée comme réalité, une réalité que la philosophie politique interroge.
Reste à savoir à quel point cela a modifié les termes de la philosophie politique.

Peut-on encore philosopher en politique ?

Est une question qu’il est légitime de se poser actuellement étant entendu les temps qui nous séparent des anciens.
Pourquoi avant nous arrêter de philosopher en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La politique peut-elle encore nous faire rêver?
  • Peut-on dire du régime politique britannique qu'il en présente encore les caractéristiques parlementaires ?
  • Peut-on encore être optimiste ?
  • Peut-on encore jouer hamlet
  • Argumentation sur peut on encore rever?
  • Peut On Vivre Sans Philosopher
  • philosophe qui peut aider
  • Peut-on vivre sans philosopher

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !