Peut -on parler d'une disparition de la classe ouvrière

1848 mots 8 pages
Mouvements Littéraires | L’HUMANISME | LAPLÉIADE | LE BAROQUE | LE CLASSICISME | LES LUMIÈRES | Époque | XVI°s | Env. 1549-1560 | Env. 1610-1660 | Env. 1660-1680 | Env. 1751- 1772 | Principes | L’humanisme développe une nouvelle image de l’Homme, libre et épanoui. Il s’élève contre les terreurs du Moyen Âge, au nom d’un retour à l’Antiquité, mais aussi de l’intelligence et du savoir. | Participant à l’Humanisme, les écrivains de la Pléiade veulent retrouver l’inspiration qui a fait la grandeur de la culture antique. Ils rejettent les formes de la littérature médiévale et cherchent à développer et à enrichir la langue française. | Marqués par les guerres de religion, convaincus de l’incertitude du devenir de l’homme, les écrivains baroques défendent l’exubérance des formes. Ils témoignent de la fantaisie et de la virtuosité de l’artiste. | En réaction contre l’exubé- rance du Baroque, le classi- cisme cherche à créer des modèles, en fondant chaque genre littéraire sur des règles de construction claires et rigoureuses. Il revendique l’usage d’un style simple et naturel. | Les écrivains des Lumières s’engagent afin de répandre le savoir et de favoriser l’exercice de la raison, contre les ténèbres de l’ignorance et du despotisme. Ils refusent toute vérité imposée par l’autorité religieuse ou politique. | Objectifs | · placer l’Homme au centre des préoccupations morales et philosophiques. ·encourager les sciences et le savoir, ainsi que la lecture des textes antiques · répandre toutes les formes d’art | ·imiter les œuvres de l’Antiqui- té pour en retrouver la richesse · défendre la langue française contre l’usage du latin · exalter la grandeur de l’uni- vers. · célébrer le poète inspiré par la « fureur divine » | · refuser la codification des genres en mêlant le sublime et le grotesque. · revendiquer la liberté et l’imagination

en relation

  • Peut-on parler d’une disparition de la classe ouvrière ?
    1393 mots | 6 pages
  • Peut-on parler d'une disparition de la classe ouvriere ?
    314 mots | 2 pages
  • Peut-on parler d'une disparition de la classe ouvrière ?
    449 mots | 2 pages
  • Peut-on parler d'une disparition de la classe ouvrière?
    309 mots | 2 pages
  • Peut-on parler d'une disparition de la classe ouvriere
    1878 mots | 8 pages
  • Peut'on parler de disparition de la classe ouvrière aujourd'hui en france ?
    2447 mots | 10 pages
  • Question de synthèse ses :
    1133 mots | 5 pages
  • classe ouvrière
    1224 mots | 5 pages
  • Ses jncfuoshedfisw
    533 mots | 3 pages
  • Classe sociale
    1694 mots | 7 pages