Peut on prouver l existence du monde ext rieur Hume Dans le Trait

8852 mots 36 pages
Séminaire de master : « Peut-on prouver l'existence du monde extérieur ? »

Travail de Jean-Marie Oppliger
17.01.2015

« Peut-on prouver l'existence du monde extérieur ? »

Hume, « Du scepticisme à l'égard des sens », in Traité de la nature humaine, Livre I, Partie IV, section II, p.275-287.

1

Table des matières
1 Introduction.........................................................................................3
2 « Peut-on prouver l'existence du monde extérieur ? »........................4
2.1 Quelle est la cause de notre croyance en l'existence des corps ?.6
2.2 L'existence extérieure : deux ontologies possibles..................6
2.3 La perception............................................................................7
3 Les sens, la raison et l'imagination.....................................................7
3.1 Les sens.....................................................................................8
3.1.1 Les trois genres d'impressions.....................................11
3.2 La raison..................................................................................11
3.3 L'imagination : présentation du modèle abrégé.....................12
3.3.1 Modèle complet : attribution du concept d'identité à des perceptions distinctes............................................................16
4 Possibilité logique de l'existence continue et distincte des perceptions et la connaissance évidente de leur nature réelle.............17
4.1 Connaissance évidente de la nature de l'existence des perceptions....................................................................................17 4.2 Origine de la CENP................................................................19
4.2.1 Un seul concept d'existence, éphémère et dépendante20
4.3 Évidence de la croyance.........................................................21
4.4 Bilan........................................................................................22
5

en relation

  • La revolution de l informatique
    15400 mots | 62 pages
  • Les classiques
    41640 mots | 167 pages
  • Einstein
    20671 mots | 83 pages