Peut-on rire de tout ?

Pages: 7 (1707 mots) Publié le: 31 janvier 2011
PEUT-ON RIRE DE TOUT ?

« Il est une passion qui n’a pas de nom, mais dont le signe est cette distorsion du visage que nous appelons rire… Mais à quoi nous pensons et de quoi nous triomphons quand nous rions n’a encore été déclaré par aucun philosophe. » Cette citation de Hobbes, extraite de The Elements of Law, traduit une volonté de faire du rire un sujet d’étude de grande importance pourles philosophes. Cependant cette assurance est trompeuse car dès la Grèce antique, Aristote s’intéresse à ce trait caractéristiquement humain. En 1528, Castiglione tente de définir le rire dans son ouvrage Il libro del cortegiano : « Le rire ne paraît que dans l’humanité, et il est toujours un signe d’une certaine jovialité et gaieté que nous éprouvons intérieurement dans notre esprit. » Hobbesrajoute même : « Le rire est toujours de la joie. » Mais certains philosophes associent au rire des sentiments contraires. Descartes parle de mépris et de haine. Castiglione en est autant contradictoire : « À chaque fois que nous rions, nous nous moquons de et nous méprisons toujours quelqu’un, nous cherchons toujours à railler et à nous moquer des vices. »

Le rire fait donc toujours débat. Maissa définition n’est pas le seul mystère. Son rapport avec l’Homme est le sujet de nombreux ouvrages. La question « Peut-on rire de tout ? » est une des interrogations les plus régulières. Pierre Desproges apporta la réponse la plus célèbre lors de l’émission radiophonique Les Flagrants Délires : On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. Or si aujourd’hui on se pose la question « Peut-onrire de tout ? », il ne faut pas oublier que la société intellectuelle a parfois remis en question la moralité même du rire.

Le rire et l’Homme ont un rapport des plus singuliers. Si le rire distingue l’Homme de l’animal, les sociétés humaines l’ont parfois condamné. La place du rire dans la société d’aujourd’hui est également contradictoire. L’humour est de plus en plus l’objet de plaintes etde procès et paradoxalement, son importance naturelle et médicale est de plus en plus mise en avant.

I) L’Homme et le rire.

Le rire est décrit par certains auteurs comme une caractéristique inhérente de l’Homme. Mais les interprétations du rire sont nombreuses. Certains y voient un signe de mépris ou de haine. D’autres expliquent que c’est l’expression même du bonheur. Le rire n’a pastoujours été perçu de la même façon et n’a donc pas toujours eu la même place dans les sociétés humaines.

A) L’« homo risus ».

Si l’Homme a très tôt tenté de définir le rire, il s’est rapidement rendu compte que le rire définit l’Homme. Aristote est le premier à théoriser sur le rire. Dans De partibus animalus Aristote note que l’Homme est la seule créature qui rit sur Terre. Il invente doncle terme d’« homo risus ». Le rire est pour lui une caractéristique inhérente de l’Humanité. De nombreux sentiments sont communs aux animaux et à l’Homme. Un animal peut être énervé, vexé ou amusé mais aucun ne peut sourire ou rire comme l’être humain en est naturellement capable. Ce postulat repris par Castiglione puis Rabelais en 1534, dans Gargantua, « Le rire est le propre de l’Homme. », estdevenu un lieu commun. Il pose toutefois une première réflexion sur la nature de l’Homme et institue une rupture en l’Homme et l’animal. L’être humain étant également un animal social ou animal politique, Lévi-Strauss voit dans le rire un « usage social inconscient vécu comme une habitude par ses réalisateurs et faisant l'objet de rationalisations ou d'élaborations secondaires. Le rire est perçutraditionnellement comme une expression émotionnelle, un mode de communication, de la joie et le plaisir, agressivité et angoisse. » Le rire est donc également propre à l’Homme comme moyen de communication et lien social.

B) La place du rire dans les sociétés humaines.

Suite aux débats sur la nature du rire, un débat est né quant à sa bienveillance. Et toutes les réflexions humaines sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut on rire de tout ?
  • Peut on rire de tout
  • Peut-on rire de tout ?
  • On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui
  • Peut-on rire de tout ?
  • Selon vous peut-on rire de tout ?
  • Peut on rire de tout et avec tout le monde
  • Peut on rire de tout ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !