Peut-on se mettre à la place d'autrui?

Pages: 6 (1291 mots) Publié le: 6 janvier 2011
Intro :

Chapeau : Le langage populaire est souvent loin de l’aspect péjoratif que certains veulent bien lui donner. Il est souvent le reflet de l’expérience. Ainsi, on dit familièrement « je me mets à ta place », par compassion, ou encore « mets toi à ma place » pour appeler son interlocuteur à comprendre une situation particulière à laquelle on est confronté. Si l’on en croit cesexpressions, il serait possible d’emprunter l’identité d’autrui (introduction de la problématique).
La figure d'autrui est un concept qui, selon Hegel, incarne un autre Moi, un sujet semblable puisque il est comme moi conscient, et différent dans la particularité de cette conscience. Si la condition d'autrui est particulière, selon le milieu duquel on est issu, selon les défis qu'il a affrontés,selon les rencontres qu’il a faites, selon son caractère, comment moi qui ait eu d'autres conditions particulières pourrais-je me mettre à sa place ? Le peut-on à proprement parler ? (problématique)
L’expression populaire est-elle juste (1ére partie) ? Non, à proprement parler, mais elle contient une part de vérité (2ème partie). Quelles peuvent alors en être les conséquences (3ème partie) ?Partie I : l’expression nous dit qu’on peut mais, fondamentalement, on ne peut pas.
Il existera toujours un écart entre ce qu'autrui vit et la manière dont je me représente ce qu'il vit. Essayer de se mettre à la place de l'autre, c'est non seulement oublier son vécu, ses a priori, et tout ce qui fonde à la fois notre identité et notre place dans le monde, mais surtout transposer sa situation dansle contexte "d'autrui" et ressentir le monde selon son point de vue particulier, intime. Ce déplacement de conscience est rendu problématique par le même concept qui fonde notre identité en tant que personne : L'autre n'est pas moi.
Nous ne pouvons jamais nous mettre à la place de l'autre même quand nous avons vécu des situations similaires aux siennes,  nous ne sommes pas lui. Lorsqu’on essayede se mettre à la place de quelqu’un, qu’on veut l’aider, même avec de bonnes intentions nous sommes alors distants. Nous ne faisons ainsi que gérer ce que nous imaginons et non ce que vit et ressent l’autre. Si nous avons vécu la "même chose que l'autre", ne sommes-nous pas alors en droit de penser que nous pouvons le comprendre? Il faut retenir que nous percevons la vie selon notre histoirepersonnelle (récente ou ancienne) et non seulement à travers ce que sont les évènements. Il semble impossible de se mettre à la place d'autrui dans la mesure où je ne peux vivre ce qu'il vit mais seulement me le représenter. L’expression n’est donc valable qu’au sens figuré.

Partie II : on peut d’une autre manière essayer de se mettre à la place de l’autre (empathie, sympathie…)

Si au senspropre on ne peut se mettre à la place de l’autre, on peut toutefois essayer de s’en rapprocher. On peut essayer de comprendre autrui, d'imaginer son ressenti, son émotion, sa souffrance, on essaye donc de se mettre à sa place.
Même si par certains côtés on lui ressemble, par d'autres on est différent. Le passé, le vécu est différent, toutes ces choses qui font de nous ce que nous sommesaujourd’hui, notre identité. Nos sentiments, nos ressentis, nos peurs, nos doutes, nos angoisses, nous sont personnelles et les siens le sont aussi pour lui. "Se mettre a la place de l'autre" veut bien dire essayer de comprendre ou compatir.
Mais ce n'est pas parce qu'on veut bien essayer, qu'on y arrive ; cela peut être difficile parfois. Ces personnes là peuvent souffrir plus que nous, car ce qui leurarrive réveille des chagrins, des douleurs, des blessures, non cicatrisées de leur passé, de leur enfance. Une même circonstance ne produit pas exactement les mêmes ressentis chez tout le monde. Par contre, l'avantage est que lorsque nous réalisons que l'autre vit quelque chose d'important, on le comprend plus facilement. Il arrive souvent de voir des gens affreusement malheureux pour des choses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on se mettre à la place d'autrui
  • Peut on se mettre à la place d'autrui
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui ?
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui ?
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui ?
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui?
  • Peut on se mettre à la place d'autrui
  • Peut on se mettre à la place d'autrui ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !