Peut-on se passer d'un maître ?

Pages: 6 (1445 mots) Publié le: 14 novembre 2012
Peut-on se passer d'un maitre ?

Selon l'opinion commune, l'idée de maître apparaît comme péjorative dans la mesure où il entraverait la liberté de l'individu ; ce dernier a par conséquent été activement remis en question, entre autres en raison de l'assimilation facilement faite d'un habituel rapport de maître à élève à celui de maître à esclave. Pourtant, le maître doit avoir une utilité,faute de quoi on ne s'interrogerait pas sur la question de pouvoir ou non se passer d'un maître. Alors qu'est-ce qui explique une telle réticence à avoir un maître ? Par ailleurs, quelle utilité peut-il avoir ? Est-il indispensable ou accessoire ? En avons nous réellement besoin ? Après avoir tenté de répondre à ces questions, nous nous demanderons si le maître ne dépendrait pas clairement de sonélève.

I/ Maître, connotation péjorative. Différents maîtres, différents rejets du maître propres à la nature humaine. Liberté compromise ?

Pour le moment, nous choisirons d'employer le mot « maître » dans le sens de celui qui sait et qui transmet son savoir.
La plupart des hommes acceptent difficilement de rechercher un maître de son plein gré. En effet, accepter un maître équivaut à sereconnaître comme individu devant se former, se développer, étant necessiteux d'une aide exterieure pour évoluer. Il peut sembler au premier abord que se choisir un maître c'est remettre en question son intelligence, situation humiliante, difficilement soutenable.
De plus, le risque est grand que ledit maître ne se contente que de fournir divers savoirs à un élève passif, sans l'apprendre às'interroger sur la façon dont on peut établir ces savoirs. A ce moment là, il n'instruit pas à proprement parler son élève, mais façonne son esprit, cherche à reproduire à travers son élève une copie conforme de son être, acte vide d'interêt rationnel.
Par ailleurs, l'élève peut devenir dépendant du maître, se sentant incapable d'être lui même sans son maître. La fascination de l'élève peut atteindre sesextrêmes ; alors seul la mort du maître peut permettre à l'élève d'atteindre sa propre maturité.Dans un autre aspect, le savoir universel étant inaccessible pour chacun de nous, on peut remettre en question l'existence du maître. Si personne ne détient la connaissance absolue, alors il n'existe aucun maître parmi nous, et le seul maître détenteur de la connaissance infinie serait Dieu.

Enfin, ilest envisageable que l'Histoire explique en partie ce rejet actuel du maître, une idée de maîtres qui entraveraient les libertés individuelles de chacun. Avec la colonisation par exemple, le marchandage d'esclaves fut instauré, des hommes furent achetés, revendus, utilisés par des maîtres immoraux utilisant des êtres humains comme un moyen, un outil pour parvenir à s'enrichir, ce en se justifiantpar des critères raciaux intolérables.On pourrait également citer les périodes troubles de la Seconde Guerre Mondiale ainsi que de la Guerre Froide durant lesquelles différentes autocraties furent introduites en Italie, en Allemagne ou encore en Russie ; on soulignera en outre qu'à cette époque les enseignants inculquaient aux jeunes les dogmes imposés par le Chef de l'Etat afin de rendre cettejeunesse endoctrinée et complètement manipulable. Ici, on perçoit que l'Histoire a put fausser l'idée du maître authentique, ainsi l'opinion commune est possiblement devenue réticente à l'acceptation du maître.

Nous allons maintenant tenter de définir les différents intérêts que peuvent avoir un maître. Ces derniers sont d'une part individuels, d'autre part, collectifs.

II/ Maître, utilité.Plus libre après formation. Devenir soi même. Vivre en communauté

Comme on l'a expliqué précédemment, l'Homme refuse la formation, il aspire à être maître de lui même, c'est à dire être indépendant, capable d'agir à sa guise et de disposer librement de lui-même, dominer ses passions, ses impulsions, agir selon sa volonté. Sans doute un homme qui n'a jamais été éduqué se pense-t-il libre,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Philo. peut-on se passer d'un maitre ?
  • Peut on se passer d'un maître?
  • Peut-on se passer d'un maître ?
  • Peut-on se passer d'un maître
  • Peut-on se passer d'un maître ?
  • La vie d'un maître
  • Peut-on ne pas etre maitre de ses pensées?
  • A-t-on besoin d'un maitre?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !