Peut-on tout croire

1264 mots 6 pages
Peut-on être sûr de ne pas se tromper?

Proposition de corrigé.

∙ Eléments conceptuels d’analyse du sujet à présenter dans l’introduction :

« Se tromper » ⇒ au sens THEORIQUE = ne pas atteindre la VERITE ⇒au sens PRATIQUE = ne pas atteindre la CSQ VISEE

Certitude → SUBJECTIVE → OBJECTIVE

(( énoncer ces éléments ne donne aps encore la formulation d’UN ou plusieurs PROBLEME(S) = qu’il faudra ARTICULER en PARTANT d’EUX.

⇒ A partir de ces questions-problèmes, s’ensuivra le

∙PLAN, destiné à y répondre :

I. Sens THEORIQUE du pb

1. Cas de la connaissance SENSIBLE :

a) Les données de la sensation semblent se donner à nous avec EVIDENCE (concept à définir)

b) Pourtant, lorsque cette évidence est « SENSIBLE », elle n’est pas totalement fiable : - cas de l’ILLUSION

TRANSITION : face à une illusion, nous pouvons cependant recourir à l’analyse de la RAISON pour corriger notre perception : > nouvelle question problématisante : la RAISON suffirait-elle cette fois pour « être sûr de ne pas se tromper » ?

2. Cas des connaissances purement RATIONNELLES = domaine LOGIQUE :

a) Lorsque l’EVIDENCE est cette fois RATIONNELLE, nous débouchons sur l’INDUBITABLE (Descartes) : alors = certitude totale et définitive ! (cas de de la LOGIQUE)

b) (Renversement) : Et pourtant, si nous faisons place au « DOUTE RADICAL » justement méthodiquement proposé par Descartes en philosophie, cette conclusion n’est-elle pas à nouveau caduque ? (cf. cours : argument du « malin génie »)

c) (Prolongement) Pour Descartes, la « solution » passerait alors par l’acceptation de l’existence de Dieu qui « garantirait » seul, par son « bonté suprême », que notre raison ne nous trompe pas : mais pouvons-nous nous satisfaire sans plus de cette réponse ?

d) Car précisément… la question de savoir si « Dieu » existe ou non n’est-elle pas de celles

en relation

  • Peut-on tout croire ?
    3115 mots | 13 pages
  • Peut-on ne pas croire?
    1900 mots | 8 pages
  • Philophie
    949 mots | 4 pages
  • Croire empeche t il le savoir
    1995 mots | 8 pages
  • Croyances
    3459 mots | 14 pages
  • Est-ce faiblesse que de croire ?
    1549 mots | 7 pages
  • Anscombe Klesis En Quoi Consiste Croire Quelquun
    4958 mots | 20 pages
  • un texte inutile
    2846 mots | 12 pages
  • Voir pour croire ?
    3460 mots | 14 pages
  • Ne faut-il croire que ce que l'on voit?
    2241 mots | 9 pages