Peut-on s'opposer au roi sous l'ancien régime ?

Pages: 6 (1403 mots) Publié le: 14 mars 2011
Dissertation en Histoire des Institutions

Sujet : Peut-on s’opposer au roi sous l’Ancien Régime ?

Introduction :
Sous l’Ancien Régime, la monarchie en place s’est fondée petit à petit grâce aux Rois capétiens. En effet, ce sont les Rois Capétiens qui ont permis de rétablir une certaine continuité et une certaine unité dans le pouvoir royal. On est passé d’une monarchie féodale, à unemonarchie absolue.
Grâce aux légistes, le roi va pouvoir concentrer entre ses mains, un pouvoir royal absolu.
Nous pouvons rappeler que la monarchie absolue est un régime politique sacralisé mais limité qui repose sur une doctrine absolutiste qui divinise le pouvoir du Roi mais qui évite de le faire tomber dans l’arbitraire.

Sachant que le roi détient le pouvoir de droit divin mais qu’il est« lié » au peuple, est-il possible de s’opposer à lui ?
Nous verrons donc l’impossibilité de s’opposer au monarque de par son pouvoir absolu, puis sa limite.

I.L’impossibilité de s’opposer au monarque

L’absolutisme a triomphé à partir de 1661 avec le Roi Louis XIV, celui-ci assumant seul les charges et les responsabilités du pouvoir, avec une légitimité venant de la religion et de Dieu.

A/Un monarque au pouvoir absolu

Le Roi assure lui-même la direction des affaires du pays dans tous les domaines, que ce soit politique, économique, sociale ou militaire. En effet, le Roi a de nombreux droits qui sont en perpétuels progrès, c’est pourquoi on ne sait pas exactement le nombre car ils sont immenses et qu’ils se déploient sur tous les domaines.
De plus le Roi possède desprérogatives royales qui sont inviolables et qui s’imposent à tous, comme la défense de la paix publique, la connaissance des cas royaux (crime de Les Majesté, délit de port d’armes prohibées, droit d’anoblir, droit de légitimer les batards, droit de lever de nouvelles impositions).
On retrouve également une prérogative de « faire la loi » et celle qui est au dessus de toute la prérogative de rendre lajustice, il peut même faire emprisonner n’importe lequel de ses sujets sur simple lettre de cachet. Toute la société doit se soumettre, même la Haute Noblesse qui doit s’engager dans l’armée, et toute contestation est réduite au silence. Toutes décisions royales doivent être enregistrées avant de procéder à la critique.
Le Roi apparaît comme « empereur en son royaume », sa justice est inaliénable,on dit que le Roi est « source de toute justice », car il veille à ce que toutes les juridictions soient concentrées entre ses mains.
Cette concentration de pouvoir entre ses mains a donné lieu à la notion de souveraineté. La notion de souveraineté a été définit par Bodin en 1576, en effet il tente de définir la souveraineté qui pour lui est une puissance absolue et perpétuelle, pour assurer sonunité et sa conservation, un corps politique requière par nécessité un pouvoir suprême. Selon Bodin, on retrouve six marques de souveraineté, dont la plus importante est le pouvoir de faire la loi, en effet toutes les autres découlent de celle-ci.
En effet, la loi dépend de la « franche volonté » du Roi, la loi apparaît comme le pouvoir suprême du Roi, il peut s’en servir à sa guise, il peutaccorder des dérogations et des privilèges exemptant du droit commun et toute espèce de grâce. Le Roi fait la loi en raison de souveraine liberté, ce qui lui permet de commander le royaume dans sa totalité, ce qu’il estime bon a force de loi (la loi est un attribut nécessaire du pouvoir, mais il faut qu’il y ait un intérêt commun).

Le Roi apparaît comme un « empereur en son royaume », d’où lanotion d’Imperium, qui montre un monarque indépendant et qui le place au dessus des lois. De plus, le Roi se voit sacralisé et divinisé comme un descendant de Dieu.

B/ Un monarque sacralisé

Le Roi est le représentant de Dieu sur terre. Il ne se voit aucun supérieur, pas même le Pape qui est pourtant le représentant de Dieu et de la religion au monde. En effet, il fait tout pour présenter...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La justice du roi sous l'ancien régime
  • Les corporation sous l'ancien régime
  • Les avocats sous l'ancien régime
  • Juridictions sous l'ancien régime
  • Clergé sous l'ancien régime
  • Justice sous l'ancien régime
  • la justice sous l'ancien régime
  • La noblesse sous l'ancien régime

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !