Phèdre acte iv, scène 6

Pages: 6 (1424 mots) Publié le: 10 mai 2011
Commentaire de texte :
Phèdre (1677) de Racine, ACTE IV, scène 6
dès vers 1218 aux vers 1294.

L’extrait que nous allons étudier est tiré de l’Acte IV, scène 6 de Phèdre, une pièce de théâtre tragique écrite par Racine en 1677.
Jean Racine est un écrivain de pièces de théâtre ayant vécu au 17e siècle. Ses œuvres étaient principalement des tragédies, comme ces deux grands succès ; Andromaque(1667) et Phèdre (1677). En publiant Phèdre, sa dernière tragédie, Racine est au sommet de sa gloire, et signe alors un chef-d’œuvre.
Phèdre, raconte l’histoire tragique de son héroïne, Phèdre, amoureuse de son beau fils Hippolyte, mais cet amour est impossible d’une part parce qu’il aurait recours à l’inceste et d’autre part parce qu’Hippolyte aime une autre fille, ennemie de la famille, cequi engendre la misère et le malheur de Phèdre.
Dans l’extrait que nous allons analyser, Phèdre confie à Oenone, sa confidente, qu’ Hippolyte aime une femme autre qu’elle, Aricie une ennemie de la famille, on peut alors voir toute la détresse et la douleur qu’elle éprouve face à l’aveu de cet amour. Nous allons donc tenter d’analyser comment à travers cet extrait Racine fait ressortir la misère dePhèdre. Tout d’abord, nous étudierons la passion dévorante éprouvée par l’héroïne, et enfin, la solitude de Phèdre, vécu comme un fatalité pour elle.

I. Une passion dévorante

a) Un sentiment douloureux : la jalousie

La jalousie est un sentiment qui dépasse toutes les douleurs que l’on peut subir, c’est pourquoi nous pouvons commencer à relever le champ lexical de ladouleur au début de l’extrait : « douleur » (vers 1256), « tourment » (vers 1257), « souffert » « craintes » (vers 1258), « fureur » « horreur » «  remords » (vers 1259),« cruel » (vers 1260), « j’endure » (vers 1230), qui montre que Phèdre souffre énormément qu’Hippolyte aime, et qu’il aime Aricie, une ennemie de la famille, renforce encore plus sa douleur.
Phèdre cherche à se faire encore plus demal qu’elle ne souffre déjà, en imaginant le bonheur qu’éprouve Hippolyte et Aricie ensemble aux vers 1239 et 1241 : «  Ils suivaient sans remords leur penchant amoureux ; Tous les jours se levaient clairs et sereins pour eux », ce qui renforce sa jalousie. Nous pouvons aussi relever l’oxymore au vers 1248, « ce funeste plaisir » qui montre que Phèdre prend tout de même du plaisir à ce f
Phèdreemploie au vers 1266, le verbe « brûler » qui signifie qu’elle vie un amour qui la brûle de l’intérieur, qui fait mal.

b) Un amour improbable

Phèdre ne sait pas comment un tel amour a pu voir le jour comme on peut le voir grâce sa première réplique où elle décrit Hippolyte comme un « farouche ennemi » (Vers 1220) « tigre, que jamais je n‘abordai sans crainte » (Vers 1222). Hippolyteest tout ce qui est de plus vertueux, et qu’il aime Aricie, rend cet amour encore plus improbable aux yeux de Phèdre.
Avec l’enchainement des questions rhétoriques des vers 1231 à 1236, elle se demande comment n’a-t-elle pas pu se rendre compte de cet amour qui lui parait maintenant « évident ».

c) Une folie passagère : La vengeance

Phèdre subit une folie morale, la terreur, qui lapousse à envisager la vengeance en tuant Aricie comme nous pouvons le voir au vers 1257 « Il faut perdre Aricie ». Son désir de meurtre est marqué par le champ lexical du meurtre : « crimes » (vers 1269), « homicides » (vers 121) et « sang » (vers 1272).
Elle en vient même à appeler Thésée pour qu’il ait lui-même recours à ce jugement aux vers 1259 et 1260 « Il faut de mon époux contre un sangodieux réveiller le courroux » et au 1262, Phèdre énonce à l’avance le jugement « Le crime de la sœur passe celui des frères ».
Au vers 1264 « Que fais-je ? Où ma raison va-t-elle s’égarer ? Moi jalouse ! Et Thèsée que j’implore ! » elle se rend compte que la folie l’emporte et on peut remarquer grâce à la ponctuation exagérée, qu’elle vit un cauchemar.

II. Une fatalité évidente :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Phèdre acte iv scène 6
  • Phèdre (lecture analytique) acte iv scène 6
  • Phèdre lecture acte iv scène 6
  • Lecture analytique : phèdre, acte iv, scène 6
  • Commentaire acte iv, scène 6 de phèdre de racine
  • Phèdre, intro scène 6 acte iv
  • Phèdre acte IV scene 6 de Racine
  • Phèdre acte v scène 6

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !