Phèdre de racine acte 1 scene 1

Pages: 6 (1357 mots) Publié le: 1 janvier 2012
II) Stratégies du détour
La pression de l’ascendance, dont nous venons de parler, peut être lue comme un détour de soi, et une impossibilité de s’assumer. La pièce s’ouvre sur une sortie, et même une double sortie de ceux qui vont constituer le nœud du drame : Hippolyte veut quitter Trézène pour retrouver son père, et Phèdre s’exiler de la vie. Cette démarche d’évitement est inscrite en creuxdans tout le passage dont il donne la clé.

1) La parole soufflée
D’un point de vue dramatique, puisque c'est à une pièce de théâtre que nous sommes confrontés, on se doit d’insister sur l’extrême violence qui conduit sur la scène à nier autrui dans sa parole, à le faire taire : Théramène et Hippolyte occupent ici des positions strictement antinomiques, puisque l’un questionne, attend uneréponse, ouvre l’autre à la parole (v. 8 ; v. 33 ; v. 47 ; v. 65), et l’autre au contraire l’interdit et la nie,

– en invitant au silence et au retrait ("Cher Théramène, arrête, et respecte Thésée" v.22), quand il est question du statut héroïque de Thésée, qu’Hippolyte veut univoque,

– en reprenant la parole pour la dénier ("Ami, qu’oses-tu dire ?" v. 66), quand Théramène oseutiliser le verbe aimer,

– en coupant court à l’échange ("Théramène, je pars, et vais chercher mon père" v. 138), quand Théramène prononce le nom d’Aricie,

– ou encore, mais avec Phèdre cette fois, en l’évitant d’emblée ("Il suffit, je la laisse en ces lieux" v. 152).

Ce refus de la parole, ou, pour parler net, ce refoulement généralisé de la part d’Hippolyte, intervientdans cette scène d’exposition comme une répétition générale du refoulement de la déclaration de Phèdre à la scène 5 de l’Acte II ("Dieux ! Qu’est-ce que j’entends …"). On l’aura compris, derrière la négation d’autrui dans sa parole, il y a aussi et surtout, une négation de soi.

2) Les détours du langage
Phèdre est une tragédie de l’âge classique, et l’on ne saurait s’étonner d’y trouverdes périphrases, ou d’autres figures de l’atténuation. Dans la mesure où nous avons parlé de refoulement, comment s’étonner que l’objet de ces atténuations soit l’amour, la sexualité, et pour finir, soi-même ? On peut ainsi faire le départ entre les périphrases que l’on dira "classiques", presque lexicalisées, et qui sont le fait de Théramène ("le joug que Thésée a subi tant de fois" v. 60, ouencore Vénus v. 61) et les périphrases ou les atténuations plus neuves, plus négatives aussi, qui attirent d’autant plus l’attention, et qui sont le fait d’Hippolyte : ainsi de l’indigne obstacle (v. 24), des faits moins glorieux (v. 83). D’autre part, Théramène joue de la palette expressive dans les deux sens, celui de l’atténuation, mais aussi celui de la mise en valeur, comme dans la gradation vousaimez, vous brûlez (v. 135).

Mais aussi, Théramène et Hippolyte ne parlent pas de la même chose : l’un évoque la puissance d’un héros et l’amour glorieux, et l’autre, le désir sexuel inconvenant de son père. L’atténuation conduit même à oblitérer le mot "enfant" dans la bouche d’Hippolyte : Thésée défend de donner des neveux à ses frères (v. 106).

Les personnages eux-mêmes sont désignés pardes périphrases : Phèdre est "La fille de Minos et de Pasiphae" (v. 36), Thésée "ce héros intrépide / Consolant les mortels de l’absence d’Alcide" (v. 77- 78), et Hippolyte se met lui-même à distance en parlant de lui à la troisième personne (v. 49) comme c’est souvent le cas dans les moments de crise du théâtre racinien.

3) La méconnaissance et le malentendu
La position résolumentbiaisée d’Hippolyte le conduit inévitablement au malentendu et aux interprétations erronées :

– Vis à vis de Phèdre, qui est celle qu’il devrait craindre, contre toutes les apparences de faiblesse et d’impuissance (v. 45 - 48). Phèdre à qui il ne veut pas montrer un visage odieux (v. 152).

– Vis à vis de Thésée, père vénéré, attendu, recherché, et castrateur (cf. supra).

–...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Racine Phedre Acte 1 scene 3
  • Phedre de Racine acte 1 scene 3
  • Phèdre acte 1 scène 1
  • Phedre acte 1 scene 1
  • Phèdre acte 1 scène 1
  • Phèdre acte 1 scène 1
  • Phédre ACte 1 Scéne 1 Scéne d'exposition
  • Phedre acte 1 scène 3

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !