Phèdre

Pages: 5 (1082 mots) Publié le: 7 février 2011
LA POESIE A LA FIN DU XIXe siècle:
1. LE PARNASSE
Le nom indique une montagne grecque où, selon la mythologie, résidait Apollon, le dieu de la Beauté. Théophile Gautier donne ce nom à un mouvement esthétique et poètique qui s’oppose au Romantisme dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Le Parnasse  avait pour but « l’Art pour l’Art » opposé à « l’Art pour la vie ». Le Culte du Beau doitêtre le seul objet de la recherche artistique : on refuse donc :

1. La poésie sentimentale, les excès lyriques et sentimentaux du romantisme qui mettent en avant les épanchements sentimentaux aux dépens de la perfection formelle du poème ;

2. la poésie politique à la façon de Hugo, car l'art n'a pas à être utile ou vertueux et son seul but est la beauté.

3. La poésie philosophiqueLa poésie doit être gratuite, car « dès qu’une chose devient utile, elle cesse d’être belle… » ; elle doit se fonder sur la forme et la perfection ; elle demande donc un travail incessant de la part du poète. Les Parnassiens s’inspirent à l’art classique (rejeté par le Romantisme) et ils récupèrent la valeur de la raison sur le sentiment. La poésie doit être impersonnelle (le poète doits’interdire de livrer sa vie intime à la « plèbe carnassière ») et le poète doit maîtriser les techniques poétiques de façon parfaite et exceptionnelle : il devient le poète-acrobate du vers (Banville), car l’inspiration compte beaucoup moins par rapport aux prouesses techniques (Odes funambulesques).
Les représentants les plus importants du Parnasse sont : Th. Gautier, José-Maria Hérédia, Leconte de Lisleet Théodore de Banville. Baudelaire est influencé par ce mouvement.

2. LA DECADENCE.
C’est un mouvement confus qui dérive du Romantisme, s’oppose au Naturalisme et repropose un nouveau « mal du siècle » nourri de la philosophie pessimiste de Schopenhauer. Ses représentants sont des artistes anticonformistes dont la vie et les œuvres constituaient un scandale. Les années qui suivent ladéfaite de Sedan en 1870 et l’avènement de la Troisième République sont marquées par cet esprit décadent qui s’oppose à la modernité corrompue par le matérialisme. Quelques artistes protestent contre la société bourgeoise et fondent la « Société des zutistes » (zut ! exprime mécontentement), d’autres fondent celle des « je-m’en foutistes » et réunissent tous les bohèmes qui se retrouvent dans lescabarets de Montmartre (le plus célèbre est Le Chat Noir). Tous s’inspirent de Verlaine, qu’ils reconnaissent comme leur maître, et ils se définissent « décadents » à partir d’un vers du Poète : « Je suis l’Empire à la fin de la Décadence ». En 1884 la Décadence trouve son héros dans le personnage principal du roman « A rebours » de Huysmans : Des Esseintes, riche aristocrate qui croit guérir son malde vivre en se renfermant dans la solitude totale de sa maison de campagne. A la suite de ce roman les Décadents seront accusés de misanthropie et de mysticisme pervers.
En Italie, Gabriele D’Annunzio, Giovanni Pascoli et Antonio Fogazzaro sont les plus sensibles à cette nouvelle tendance : le personnage de l’esthète, c’est-à-dire de l’intellectuel décadent, qui se retire dans son refuge et viten solitude l’impossibilité de s’adapter au monde, s’incarne en Italie dans Corrado Silla de Malombra (Fogazzaro) ou dans Andrea Sperelli de Il Piacere (D’Annunzio). Scapigliatura est le mot qui traduit le mot français bohème.

3. LE SYMBOLISME

Le Symbolisme n’est pas un mouvement, mais plutôt une tendance ; las de la poésie parnassienne, trop fidèle au culte de la beauté plastique et dela littérature naturaliste, qualifiée de « putride », des poètes se détachent du monde des formes pour se pencher vers le monde mystérieux et impalpable de l’âme. Baudelaire est considéré comme le précurseur de cette tendance difficile à délimiter et à définir, qui surgit parallèlement au Naturalisme, hérite de l’esprit de la Décadence et se développe de manière plus précise entre 1880 et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Phèdre
  • phédre
  • phedre
  • phedre
  • Phedre
  • Phédre
  • QUI EST PHEDRE
  • Phedre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !