Phèdre

4038 mots 17 pages
COMMENTAIRE DE TEXTE – PHEDRE, JEAN RACINE (Acte II, scène 5)
INTRODUCTION (Phrase d’accroche)Le destin tragique de Phèdre a inspiré un grand nombre d’écrivains depuis l’Antiquité (Euripide, Platon, Sénèque…). (Développement) Jean Racine est un de ces auteurs, il a écrit Phèdre en 1677. Cette œuvre théâtrale tragique rend compte des caractéristiques du Classicisme. (Contexte de l’œuvre) Ce mouvement artistique et littéraire se développe durant le règne de Louis XIV, « le Roi Soleil ». Le château de Versailles est l’instrument de la splendeur et de l’autorité de ce roi. Dans son enceinte, une multitude d’artistes évoluent et développent leur savoir-faire. Jean Racine - introduit à la Cour du château - se spécialise dans l’œuvre théâtrale antique. (Bref résumé du texte)La scène 5 de l’acte II de Phèdre, dépeint l’aveu d’adultère irrépressible de Phèdre à Hippolyte, et leurs réactions respectives sur le sujet. Dans l’œuvre intégrale, cette scène perturbe l’ordre établi et amène à d’importantes conséquences, dont la mort des deux personnages. (Questionnement par rapport à ce texte) Dans quelles mesures ce passage se réfère-t-il à la tragédie ? Quels sont les éléments annonciateurs du drame qui suivra ? De quelle manière l’auteur rend compte du pathétisme de Phèdre ? Comment peut-on expliquer sa réaction ? A quoi renvoie la réaction d’Hippolyte ? (Présentation du plan) Nous étudierons ce moment-clé en faisant apparaître dans un premier temps les prémices de la situation amenant à l’aveu. Ensuite nous aborderons le moment de la réaction : l’innocence d’Hippolyte et sa rationalité. Enfin, nous montrerons les éléments de la tirade de Phèdre qui traduisent le sentiment honteux qu’elle éprouve et qui se retrouvent dans les caractéristiques de la tragédie.

I. Une demande de service qui précède un aveu : l’adultère a) Une demande anodine et un repenti (Idée 1)Tout d’abord, la situation initiale semble dans un premier temps, relativement anodine. En effet, la mort de Thésée

en relation

  • Phédre
    851 mots | 4 pages
  • Phèdre
    811 mots | 4 pages
  • Phèdre
    850 mots | 4 pages
  • Phedre
    4804 mots | 20 pages
  • phedre
    1456 mots | 6 pages
  • Phédre
    1065 mots | 5 pages
  • Phedre
    1056 mots | 5 pages
  • Phedre
    1033 mots | 5 pages
  • PHEDRE
    883 mots | 4 pages
  • Phedre
    1497 mots | 6 pages