Phédre

1065 mots 5 pages
Racine,Phèdre

Jean Racine est considéré comme un des plus grands dramaturges classiques français. Né en 1639, il reçoit une éducation janséniste à l’école du « Port Royal ». Après avoir écrit des poèmes, il se consacre au théâtre. Phèdre en 1677. Au 17ème siècle, la tragédie est le genre majeur du théâtre. Elle est codifiée par la doctrine classique dérivée d’Aristote : L’unité de temps, de lieu et d’ action, la bienséance, la vraisemblance et la catharsis. C’est toujours un héros qui commet une faute, qui subit le conflit de base, il est déchiré entre la passion et la raison. En plus, on trouve régulièrement le triangle amoureux qui cause la dépendance des personnages et de leurs actions. Tout ces critères se retrouvent dans la pièce « Phèdre ». Jean Racine a réécrit une histoire tirée de la mythologie grecque, celle de l’amour incestueux de Phèdre pour son beau-fils Hippolyte.
La tragédie de Phèdre fut jouée pour la première fois le 1er janvier 1677 ; elle s’appelait alors Phèdre et Hippolyte. Elle ne fut dénommée Phèdre qu’à partir de l’édition de 1687.

Le lieu
L’action se situe à Trézène, dans la région du Péloponnèse. Actuellement, cette ville se situe en Grèce
L’époque
Racine a repris un célèbre mythe de cette région. L’histoire de Phèdre se déroule donc : bien avant J.C.

Phèdre une tragédie classique

Une présence continuelle des Dieux
Ainsi les dieux sont présents dans la pièce et confèrent une aura tragique au personnage de Phèdre. Il y a sur elle une malédiction divine qui crée la fatalité sous le signe du sang, des amours défendues et maudites et pour finir de la mort. D’ailleurs Phèdre sait que l’univers qui l’entoure est habité de forces agissant pour son propre malheur :Cette présence divine est matérialisée par des images d’ombre et de lumière, lumière du jour et du soleil, ombre des palais, des forêts et des domaines infernaux, ténèbres et embrasement qui se disputent l’esprit de la créature dans une lutte qui la

en relation

  • Phédre
    851 mots | 4 pages
  • Phèdre
    811 mots | 4 pages
  • Phèdre
    850 mots | 4 pages
  • Phedre
    4804 mots | 20 pages
  • phedre
    1456 mots | 6 pages
  • Phedre
    1056 mots | 5 pages
  • Phedre
    1033 mots | 5 pages
  • PHEDRE
    883 mots | 4 pages
  • Phedre
    1497 mots | 6 pages
  • Phèdre
    2561 mots | 11 pages