Phar; acie

Pages: 10 (2286 mots) Publié le: 6 janvier 2013
Connexion
Inscription
Le journal
Newsletters
Facebook Twitter Google +

Ecoutez
en directOuverture du player dans une nouvelle fenêtre
Sites du groupe

Les Echos

News
Bourse
Business
Les Echos TV
Art & Lifestyle

France
International
Industrie - Services
Tech - Médias
Finance - Marchés
RégionsIdées
Patrimoine

Click here...




ENQUETE DE NOMBREUSES OFFICINES DEVRONT FERMER, LES AUTRES S'ADAPTER

Imprimer
Envoyer à un ami
Ajouter à mes dossiers

La France compte plusieurs milliers de pharmacies en trop. Une partie des 23.000 officines de l'Hexagone vivote tout juste. Après des années d'attentisme, les professionnels semblent enfin décidés à s'attaquer auproblème. Ceux qui veulent survivre se convertissent massivement au marketing, notamment en passant sous l'enseigne d'un réseau. L'ouverture du capital à des investisseurs, en revanche, reste taboue. Pour le moment...
Pharmacies : la cure de marketing
Les Echos n° 19387 du 07 Avril 2005 • page 9

Michèle Schiffmann l'avoue d'emblée : longtemps, elle a eu honte. Pas d'être pharmacienne ni dedistribuer des médicaments. Mais de faire du commerce et de gagner de l'argent. Difficile, quand on a suivi des études scientifiques pour devenir professionnel de santé, de se retrouver en même temps... épicier.

Aujourd'hui, après avoir suivi des formations, « je suis déculpabilisée », assure cette femme de cinquante-trois ans. Au point que, quand elle a rénové son officine de la Goutte-d'Or, àParis, il y a un an, elle a décidé de passer sous enseigne. Une démarche généralement réservée aux pharmaciens ayant vraiment la fibre commerciale. Sur sa devanture, juste en dessous de la croix verte, se détache désormais un panonceau Alphega, une émanation d'Alliance Unichem, le deuxième grossiste européen en médicaments. Et, à l'intérieur, l'agencement a été entièrement repensé, pour en faire une «pharmacie Alphega ».

Une révolution dont Michèle Schiffmann n'a qu'à se réjouir. Dans ce quartier défavorisé, avec deux concurrents à moins de 100 mètres et une vitrine qui ne donnait guère envie de pousser la porte, elle a longtemps eu du mal à gagner vraiment sa vie. « C'est simple, je suis restée dix ans sans partir en vacances. » Aujourd'hui, les choses vont mieux, surtout depuis larénovation. « Une nouvelle clientèle est entrée et la parapharmacie a décollé, se félicite Michèle Schiffmann. Globalement, mon chiffre d'affaires a grimpé de 20 %. En douze mois, j'ai déjà rentabilisé mon investissement. » Fini la honte ! Avec un peu de chance, la pharmacie Schiffmann restera, quand bien d'autres vont devoir fermer...

Cela bouge dans le petit monde de l'officine. « Depuis dix ans, lemétier s'est complètement modifié, s'exclame Sylvain Glénat, installé dans le 16e arrondissement de Paris, place Victor-Hugo. On a vécu la révolution de l'informatique, celle du tiers payant, les 35 heures et la baisse des marges fixées par l'Etat sur les médicaments remboursables. » Sans oublier l'arrivée des génériques, avec la possibilité de les substituer aux produits de marque.

Et ce n'estsans doute qu'un début. Car la France compte des milliers de pharmacies en trop et, après des années d'attentisme, les professionnels semblent enfin décidés à s'attaquer au problème. Ceux qui veulent survivre se convertissent massivement au marketing, à l'image de Michèle Schiffmann. Certains évoquent même l'entrée possible d'investisseurs au capital des officines.

Fermer des pharmacies, telest le grand chantier à venir. Depuis une dizaine d'années, le nombre d'officines _ 23.000 _ n'a pratiquement pas bougé en France. Pourtant, tous les professionnels reconnaissent qu'il y en a trop. Une partie vivote tout juste. Les marges arrière sur les médicaments génériques leur ont récemment apporté une bouffée d'oxygène. Mais le gouvernement entend bien stopper cette « dérive ».

Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les phares
  • LES PHARES N 1
  • Les phares, baudelaire
  • "Les phares" de baudelaire
  • Les phares baudelaire
  • Entreprise phares
  • Les phares baudelaire
  • Les Phares, Baudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !