Phedre acte ii scene 5 comentaire

Pages: 11 (2517 mots) Publié le: 7 novembre 2012
Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, à la frontière entre le XVIIe siècle et le XVIIIe siècle, de 1660 à 1715. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection.
Phèdre est une tragédie en cinqactes et en alexandrins de Jean Racine datant de 1677. C’est la dernière tragédie profane de Racine avant un long silence de douze ans au cours duquel il se consacrera au service du roi et à la religion. Une nouvelle fois, il choisit un sujet déjà traité par les poètes tragiques grecs et romains. Phèdre a été victime de la création simultanée, sur le même thème, d’une pièce de Nicolas Pradonaujourd’hui oubliée qui donna lieu à une querelle littéraire qui, elle-même, déboucha sur l’Affaire des sonnets. Gabriel Gilbert avait déjà publié un Hypolite ou le garçon insensible (1647). Phèdre, la femme de Thésée, roi d'Athènes des temps mythiques (environ 1200 avant Jésus-Christ), est éperdument amoureuse de son beau-fils Hippolyte, issu d'un précédent mariage de Thésée. Dans l’acte II, ilsemblerait que le roi d’Athènes ait trouvé la mort. Dans la scène étudiée, acte II scène 5, alors que la mort de son époux semble de plus en plus certaine, Phèdre s’entretient avec Hippolyte dans le but de parler de la succession qui peut s’ouvrir. Cette scène débute donc par une discussion politique entre la reine et son beau-fils mais, petit à petit, par un glissement psychologique lié à la passion,Phèdre se laisse emporter et en vient à livrer avec horreur ses sentiments personnels à Hyppolite, lui-même amoureux d’Aricie. Cette scène exprime l’aveu d’un amour incontrôlé et excessif, perturbe l’ordre établi et amène à d’importantes conséquences, dont la mort des deux personnages. Comment se révèle dans cette scène l’amour incestueux de Phèdre ? Pour répondre à cette question, nousétudierons tout d’abord l’aveu de Phèdre, puis le double portrait et enfin la rupture avec la réalité.
Au fil des répliques, Phèdre avoue implicitement son amour pour Hyppolite.
Les répliques relativement longues de Phèdre, expriment la manière dont elle se laisse entrainer par sa propre parole. En effet, la répartition des répliques est inégale dans cet extrait. Les répliques de Phèdre occupentquasiment tout l’extrait excepté les 5 répliques d’Hyppolite. Phèdre n’est pas maitresse d’elle-même, elle se laisse entrainer par son amour dévorant, ses paroles prennent le dessus sur elle-même et elle n’arrive plus à s’arrêter. Elle fait une longue tirade, du vers 634 au vers 662 sans laisser le temps à Hyppolite de l’arrêter. Quand elle a enfin terminé, Hyppolite la remet dans le droit chemin : «Madame, oubliez-vous que Thésée est mon père, et qu’il est votre époux » au vers 664 et 665. Les hésitations et modifications de la pensée au fur et à mesure que la jeune femme développe ses idées nous font prendre conscience de leur aspect excessif et indécent. Phèdre est victime de la tragédie du langage : les mots d’amour prennent entière possession d’elle. De ce fait, la forte présence desrépliques de Phèdre dans cet extrait nous montre la façon dont sa propre parole l’emporte.
Malgré le fait qu’elle se laisse entrainer, Phèdre finit par prendre conscience de cette absence de maitrise. Au premier vers de sa tirade, Phèdre compare Hyppolite à Thésée lorsqu’elle dit « il respire en vous ». Elle se rend ensuite compte qu’elle commence à dériver du sujet de conversation au vers 629 : « jem’égare ». C’est à ce moment précis qu’elle prend conscience qu’elle a innocemment associé Hyppolite à Thésée, qu’elle se laisse emporter par ses propres paroles et qu’elle est en train d’enfreindre les principes de la bienséance, car au XVIIe siècle, beaucoup d’importance était attaché à celle-ci. Malgré la mort supposé de Thésée, Phèdre doit user de propos détournés et d’une transposition...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Phédre acte ii scéne 5
  • Phédre acte ii scéne 5
  • Phèdre acte ii scène 5
  • Phedre acte ii scéne 5
  • Phèdre acte ii scène 5
  • Commentaire phedre acte ii, scéne 5
  • Lecture analytique phèdre acte ii scène 5
  • Tirade de phèdre acte ii scène 5

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !