phedre de racine

632 mots 3 pages
« La douleur qui se tait n’en ai que plus funeste » (Racine).
Racine est un célèbre auteur de tragédie du 17e siècle, il est un des plus grands auteurs de l’époque classique. Il est né en 1639 et est mort en 1699.
Phèdre est une tragédie écrite par racine. Elle raconte l’histoire de Phèdre, la femme de thèse qui est amoureuse de son beau-fils Hippolyte. Alors qu’elle croit thèse mort. Elle dévoile son amour à Hippolyte qui repousse ses avances car il est amoureux d’Aricie. Au retour de thèse, Oenone, la confidente de Phèdre, dit à thèse que son fils a fait des avances à sa flamme. Il demande donc à Neptune de le tuer. Lorsqu’elle apprend la mort d’Hippolyte, elle se suicide avec du poison par culpabilité.
Comment le difficile aveu amoureux révèle-t-il la douleur de l’héroïne tragique ?
Tout d’abord, nous étudierons la scène d’exposition traditionnelle, puis le destin du personnage noirci de Phèdre et enfin l’annonce l’intrigue.

Dans cette scène d’exposition on déduit que c’est une tragédie car cela concerne des personnages de l’aristocratie avec un destin malheureux. « Hippolyte » (L 263) et « vous mourûtes aux bords » (L 154) confirmes que cette extrait est tragique car il concerne Hippolyte qui est le fils d’un roi et la deuxième citation concerne une mort par amour. Cette scène d’exposition présente les personnages et les lieux. « Hippolyte » (L 263) et « Athènes » (L 272) sont les personnages concernés car Hippolyte va être la source de conflit et l’élément perturbateur et Athènes est le lieu ou Phèdre séjourne. Enfin cette scène d’exposition contient une double énonciation. En effet, quand Phèdre parle de son amours « dans quels égarement l’amour jeta ma mère » (L 250), elle parle pour le publique, pour éclaircir l’intrique et aider les spectateurs à comprendre la pièce.

Comme dans toutes tragédies, le destin de Phèdre est malheureux mais son destin est malheureux à cause de sa famille car elle st désigne comme « la fille de Minos et de

en relation

  • Racine - phèdre
    296 mots | 2 pages
  • racine phèdre
    1230 mots | 5 pages
  • phedre de racine
    971 mots | 4 pages
  • Racine, phèdre
    4651 mots | 19 pages
  • Racine phédre
    440 mots | 2 pages
  • Phedre - racine
    1499 mots | 6 pages
  • Phedre et racine
    572 mots | 3 pages
  • Phèdre de racine
    1846 mots | 8 pages
  • Phedre de racine
    1144 mots | 5 pages
  • PHEDRE DE RACINE
    1165 mots | 5 pages