Phedre

1033 mots 5 pages
Per Olove Enquist est un écrivain et journaliste suédois qui en 1995 écrivit une réécriture pour être exact du très connue mythe de phedre . Dans cette pièce il nous raconte l’histoire d’une phedre seule dans son palais, la jeunesse derrière elle .

son glorieux mari absent. Phèdre se sent inutile et abandonnée.
Elle a perdu tout ce qui l’emplissait et donnait sens à sa vie. Pour combler ce vide, elle s’invente une passion ravageuse pour son beau-fils, Hyppolite.
Qui la rejette .Une réécriture du mythe de Phèdre où l'accent est mis sur la nudité et la cruauté des sentiments. la lecture suivante portera sur un passage intituler “le chant du désir ardent” qui est le moment ou Phèdre avoue a oenone sont amour pour Hyppolite. L’auteur en réécrivant cette pièce après d’autres comme Racine , veut certainement faire passer un message différent. C’est ce que nous allons étudier .tout d’abord dans une première partie nous verrons que le style assez contemporain dans l’écriture entre prose et poésie apporte un regard nouveau sur l’oeuvre. Puis dans une seconde partie nous verrons que la nudité est la cruauté des sentiments sont très accentuer .

Partie 1 : une réécriture moderne la piece de per olove enquiste est une réécriture assez moderne du mythe de Phèdre. Même si l’auteur n’utilise pas un style provocateur ou déjanté il se démarque tout de Même de la version plus ancienne de racine datant de 1677 . Tout d’abord par l’utilisation de réplique courte , enchaînées rapide ”Non ce n’est pas vrai. Oh. Oh pauvre enfant. Hippolyte” comme on peut le retrouver dans la version de Kane datant elle de 1996 , l’écrivain utilisée également se style de dialogue .bien que moderne , l’auteur a gardée dans ces réplique un certain langage ciselé de la tragédie classique “ Inceste .L’arbre de l’inceste . Les fruits noirs se fendillent facilement .Du sang noir qui tombe goutte à goutte “ avec une évocation direct de la mort “ Fruit noir au parfum grisant n’engendre que la mort.

en relation

  • Phédre
    851 mots | 4 pages
  • Phèdre
    811 mots | 4 pages
  • Phèdre
    850 mots | 4 pages
  • Phedre
    4804 mots | 20 pages
  • phedre
    1456 mots | 6 pages
  • Phédre
    1065 mots | 5 pages
  • Phedre
    1056 mots | 5 pages
  • PHEDRE
    883 mots | 4 pages
  • Phedre
    1497 mots | 6 pages
  • Phèdre
    2561 mots | 11 pages