Philo Penser Sans Pre Juger

1051 mots 5 pages
Eugénie Barlet

Dissertation de philosopie.
Peut-on penser sans préjuger ?

« Chaque mot est préjugé » disait Friedrich Nietzsche , mais est-il possible de penser sans mots, sans préjugés ? Penser vient du latin pensare, dérivé d’un terme qui signifie peser, juger. Mais il existe deux formes de pensée, la pensée intuitive, et la pensée par l’intermédiaire d’un jugement. En l’occurrence le préjugé est un jugement qui se fait dans la précipitation, sur lequel on n’a aucun recul. On intègre très régulièrement des préjugés à toutes nos pensées, actions, cela sans en avoir conscience. On peut donc se demander s’il est possible de penser sans préjuger ? Spontanément, nous pourrions dire que toute opinion admettra que l’on peut penser sans préjugés, cependant les préjugés restent la première étape de la pensée, peut-être faut il alors avancer qu’il reste possible de penser sans préjugés.

Naturellement, on dit que l’on peut penser sans préjugés, on pense pouvoir émettre un jugement personnel, pas forcément unique à soi-même mais fondé sur nos propres idées sans prendre en compte ce que les autres pensent. On peut penser sans préjugés, c’est à dire sans opinion qui précède un jugement pesé, réfléchi. Penser ce n’est pas forcément juger et pas non plus forcément préjuger. Dans le sens commun, préjuger est un terme à connotation péjorative. Et si préjuger est une forme de pensée, il faut reconnaître que c’est une forme imparfaite de pensée. On peut penser naturellement par reflexe. Lorsque nous recevons certains signaux, il n’y a pas à procéder à une interprétation, un jugement, nos gestes relèvent de mécanismes cérébraux. Lorsqu’on touche quelque chose de chaud, on enlève immédiatement notre main. Préjuger c’est le plus souvent adopter des idées toutes faites. La pensée sans préjugés est la pensée scientifique, qui amène des propositions pouvant être partagés universellement par l’expérimentation et la démonstration. Gaston Bachelard disait « la science est

en relation

  • Genése de la philosophie.
    1114 mots | 5 pages
  • Définitions
    965 mots | 4 pages
  • Pourquoi faut-il chercher la vérité
    5897 mots | 24 pages
  • Philo Politique
    5714 mots | 23 pages
  • Philosophie et théorie politique
    8930 mots | 36 pages
  • Tpe problématique
    3433 mots | 14 pages
  • Cours de philo
    2103 mots | 9 pages
  • Idées politiques
    16742 mots | 67 pages
  • life of coco
    5453 mots | 22 pages
  • Technicien
    3295 mots | 14 pages