Philo

2345 mots 10 pages
Le jardin de reconnaissance
De Valère Novarina

Mise en scène par Hugues Chabalier

[pic]

Retrouvailles avec le Jardin d’Eden, là où l’humanité a, selon la légende, commencé. Tels Adam et Eve, les premiers à expérimenter la vie, un homme et une femme témoignent des joies et souffrances de leur passage sur Terre : la parole, le temps, l’amour, l'incertitude des choses, la peur de la mort. Et le bonheur de dire qu’on traverse un moment exceptionnel et dérisoire. On voit la condition humaine à l'état brut, sauvage, originel. Et chacun peut s'y reconnaître.

1/ Espace scénique, décor :

Hugues Chabalier, metteur en scène, a imaginé pour cette pièce, un univers rempli de surprises et de changements et des entrées et sorties de tous les côtés : avant-scène, droite, gauche et fond de scène, dans un petit espace avec une grande proximité avec le public. L’histoire se déroule en quatre saisons : printemps, été, automne, hivers. Le décor, installé par les acteurs tout au long de la pièce, varie donc en fonction des saisons. Au départ, pour le printemps, il y a seulement quatre pierres posées à l’avant-scène de la plus petite à la plus grande qui seront présentes tout la pièce et représentent l’origine, le commencement. L’une d’elle réserve une surprise puisqu’elle est coupée en deux, une moitié pour la Femme séminale et l’autre pour le Bonhomme de terre et La voix d’ombre va poser son pied sur l’une d’elle. Ensuite, La voix d’ombre, pour l’arrivé de l’été, jette des pétales de fleurs de toutes les couleurs qu’il sort de sa corbeille dans tout l’espace et La femme séminale et le Bonhomme de terre sortent un petit sapin, un bouquet de fleurs, une couette, des oreillers, un chien en peluche, du sac noir donné par La voix d’ombre, qu’ils installent sur scène. Les pétales de fleurs ainsi que la couette étendue en fond de scène à gauche sont utiles pour le jeu des acteurs (ils se roulent dans la couette, jettent les pétales…). Puis, La voix d’ombre enlève la couette

en relation

  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages