Philo

2224 mots 9 pages
E. Comment conquérir sa liberté?

Je conquiers ma liberté 1. en consentant à ressentir mes émotions 2. en prenant le risque de m'exprimer telle que je suis 3. en consentant à mes besoins 4. en prenant en charge les démarches pour satisfaire mes besoins.

1- Ressentir mes émotions

Ressentir mes émotions signifie les accueillir, bien sûr, mais ça exige plus que cela. Je dois les ressentir complètement et les laisser être présentes durant tout le processus qui constitue leur "vie". L'émotion traverse plusieurs étapes d'un processus qui est décrit dans " La vie d'une émotion " . En tentant de faciliter ce processus au lieu de lui opposer des obstacles, je laisserai l'émotion m'informer sur ce qui m'atteint, me manque et m'importe. Je comprendrai mieux ce qui m'arrive et pourrai davantage tenir compte de mes besoins.

2- Consentir au besoin

Comme l'émotion, le besoin s'impose à moi. Mon pouvoir sur son existence se limite à le combler ou à refuser de le combler. Le premier choix le fera disparaître au moins temporairement. Certains besoins sont en effet récurrents. La faim est l'exemple parfait d'un besoin qui revient régulièrement.

Il en est de même de l'affection, du désir sexuel et de plusieurs besoins affectifs. Si je choisis de ne pas combler mon besoin, il subsistera tout simplement et prendra forcément de l'ampleur. C'est parfois à mon insu qu'il grandira. Alors, le manque donnera naissance à toutes sortes de symptômes qu'après un certain temps je ne pourrai plus relier au besoin. " À quoi servent les émotions " décrit bien la descente aux enfers qu'entraîne le refus des besoins.

Pour utiliser une fois encore l'analogie avec le plan physique, ce n'est pas parce que j'ignore ma faim qu'elle disparaît. Le signal habituel par lequel elle m'est indiquée pourra s'estomper, me laissant sous l'impression que je n'ai plus faim. Mais il sera remplacé par d'autres signaux: faiblesse, mal de tête... Si je cessais de m'alimenter

en relation

  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages