Philo

1075 mots 5 pages
LA DISCUSSION
L’extrait de texte « problemes de philosophies » de russel brand ecrit en 1912 nous explique se que represente la philosophie et qui se tient dans son incertitude meme
La philosophie n’existe pas sans incertitudes car elle est baséé sur des recherches , des questionnements donc elle tend a connaitre la verité ou du moin s’en rapprocher .
Le non-philosophe est comme prisonnier et ne vie pas.il passe sa vie dans se qui est déjà acquis au niveau de la reflexion de l’ensemble de l’opinion reçue, sans depasser l’opinion tenu pour vrai et sans l’examiner , sans remettre en question le monde qui l’entoure. Il vit donc en absence de raisonnement et de curiosité. On peut dire que celui qui ne philosophe pas a comme les yeux fermés . Ces derniers ne seront que ouverts s’il regarde au dela des apparences allant meme jusqu’à remettre en question la nature et la fonction de l’objet par exemple. Le commun emprisonne car il empeche la reflexion par des acquis dogmatiques.il ne cherchera pas a mettre en question les objets quil a l’habitudes de voir tous les jours à ses cotés. La reflexion tend au savoir et le savoir tend au bonheur .ce qui veut dire que celui qui ne philosophe pas n’est pas heureux. Le non philosophes est attaché au habitudes. Ils sont un frein a notre developpement de la curiosité, car on repondra que c’est parce que « c’est par habitude » a la question « pourquoi ? » . l’habitude est une excuse de la non volonté de recherche. le non philosophe prend le monde pour acquis et de se fait il croit que tout va bien pour lui et qu’il peut repondre a toute les questions sans aucun doute.
La raison joue un grand role dans la philosophie donc chez le philosophe. La raison permet de raisonner donc de se questionner se qui amene a forger ses propres pensséés. Le non philosophe ne pense pas car il suit déjà des idees toutes faite se qui fait qu’il ne se sert pas de sa raison.on ne raisonne que si l’on se pose des questions. Il est plus facile de ne

en relation

  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages
  • Philo
    1836 mots | 8 pages