Philo

3266 mots 14 pages
QUESTION 2/ Que veut dire la citation de J-P Sartre :
Etre c'est se choisir ? Sartre veut dire ici que l'existence humaine se caractérise essentiellement par sa transcendance, cette possibilité qu'à l'homme de se dépasser en permanence, de ne jamais en rester aux déterminations sociales, biologiques, historiques, etc. Exister, c'est viser des possibles encore non réalisés, c'est se projeter, c'est opter pour telle ou telle manière de vivre puisque chacun de mes actes implique un choix, une décision, une liberté en action. Vous voyez donc que Sartre met en avant la liberté et choisir c'est se déterminer, non pas simplement être déterminé par une essence préalable, un caractère qui ferait tout. D'où l'idée que l'existence précède l'essence. Je ne suis que ce que je fais, sans cette action de l'être libre et conscient, il n'y a pas de nature humaine. Vous trouverez de nombreux éléments pour développer ces points en vous reportant aux sujets indiqués au bas de cette réponse. Voilà les premières pistes que nous vous proposons. Nous espérons qu'elles vous seront utiles. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos difficultés et de l'évolution de votre réflexion.

Texte de Jean-Paul Sartre sur la liberté : « Quand nous disons que l'homme se choisit, nous entendons que chacun d'entre nous se choisit… »

Dans cet extrait Sartre montre que l’homme se choisit ou, qu’en d’autres termes il est libre responsable et qu’il ne peut pas échapper à sa liberté. Choisir c’est décider de suivre tel chemin plutôt que tel autre, c’est se déterminer lorsque plusieurs possibles se présentent à nous. On pourrait affirmer qu’il y a des éléments que nous ne choisissons pas dans notre vie : naître dans tel ou tel milieu, naître dans tel ou tel pays…Mais affirmer que ce déterminisme est définitif, c’est refuser la notion de liberté humaine, c’est réduire l’être humain à être un objet parmi les objets, une chose parmi les choses. Or, nous ne sommes pas des choses, pas des

en relation

  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages