Philo

269 mots 2 pages
Commencez par vous demander pourquoi on vous pose la question afin de déterminer le problème du sujet. Ce dernier vous présente une alternative : l'interdit est-il menace ou encouragement pour le désir ? Demandez-vous donc en quoi il pourrait être une menace. Interdire consiste à poser des limites que l'on ne doit pas dépasser. En ce sens, poser des interdits peut conduire à empêcher le désir d'être satisfait. Pensez par exemple aux interdits moraux qui produisent un sentiment de culpabilité. L'individu en arrive à s'interdire lui-même d'éprouver ses propres désirs et est conduit parfois à les refouler ou à les ignorer. Vous pouvez ici commenter ce célèbre slogan de Mai 68 " Il est interdit d'interdire " entendu comme libération du désir. Pourtant, le refoulement du désir conduit-il nécessairement à sa disparition ? Plus précisément on peut se demander si l'énoncé de l'interdit ne va pas jusqu'à faire émerger de nouveaux désirs parce que justement ils sont interdits. Mais alors, affirmer que l'interdit encourage le désir est-ce alors penser que l'interdit produit de nouvelles frustrations ? Faut-il alors ne plus interdire ? Si vous repensez au slogan évoqué plus haut vous pouvez en saisir la formulation au premier abord contradictoire mais peut-être révélatrice de l'impossibilité de se passer d'interdits. Comment concilier alors la nécessité de l'interdit et la frustration qu'il produit ? Voilà les premières indications que nous vous proposons. Nous espérons qu'elles vous seront utiles. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de l'évolution de votre

en relation

  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages