Philo

1732 mots 7 pages
L'avenir ce définit traditionnellement comme ce qui n'est pas encore. En ce sens, pour reprendre la formule d'Aristote au livre 4 de la Physique, l'avenir est un non-être. Il semble dans ce cas difficile d'affirmer que l'avenir existe. Pourtant, dire que l'avenir n'est pas encore signifie-t-il nécessairement qu'il n'a aucune réalité ? Par exemple lorsque je fais des projets, je donne une certaine réalité à l'avenir. De même , dans certains domaines il est possible de prévoir l'avenir. Je peux par exemple prévoir la trajectoire d'une comète. Ces deux constats peuvent nous conduire à penser qu'il y aurait une certaine réalité de l'avenir. On peut penser aux analyses de Saint Augustin au livre 11 des Confessions, chapitre XVII et XVIII. Il montre alors que " le passé et l'avenir existent puisqu'on peut les concevoir ", il fait alors remarquer que le passé et le futur n'existent pas où ils sont, en tant que passé ou que futur mais en tant que présents il faut donc , si ont veux accorder une réalité à l'avenir, demander de quelle réalité il s'agit . Dire que l'avenir est comme une page blanche, c'est estimer que rien n'est écrit d'avance. Mieux encore, rien ne peut être écrit parce que l'avenir n'a pas d'existence. On voit que c'est le fatalisme ou le finalisme, Rien n'est écrit, tout est à écrire l'homme est libre de son histoire. Mais le sens de l'histoire n'appartient qu'à celui qui la fait. Toutefois, ne peut-on pas trouver quelques déterminismes dans l'histoire ? L'avenir est-il si incertain ? Ne peut-on rien prévoir l'avenir est ce qui n'est pas encore, se définissant négativement ( " n'est pas ") il semble bien difficile de le prévoir. Nous pouvons sans cesse être surpris par ce qui nous arrive à moins de croire au destin remettant totalement en cause la notion de liberté.mais l'avenir dont nous parlons ici est notre avenir, mais que peux –t-on dire l'avenir en général ? Je ne peux peut-être pas prévoir ce que sera ma vie dans 5 ans, mais je peux prévoir

en relation

  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages