Philosophi et psychologie

260 mots 2 pages
La force de la volonté universelle
Schopenhauer professe que le monde est tel que nous le connaissons, du fait même que ses phénomènes ne sont rien d'autre que nos sensations et que ses lois sont nos idées. Ce phénomène, Schopenhauer le renomme représentation ; ainsi, « le monde est ma représentation ». Mais il y a plus : la pensée elle-même n'est qu'un phénomène. Toute la philosophie de Kant consiste dans la distinction entre phénomène et noumène. Le phénomène est ce qui nous apparaît, c'est-à-dire la représentation que nous nous faisons des choses. Le noumène est la chose en soi, inaccessible à notre connaissance. Or, Schopenhauer déclare que la grande découverte de sa vie est celle de la chose en soi. Cette réalité nouménale, il la trouve en lui-même, en faisant l'expérience de ce qu'est la tendance, le désir, la volonté, en un mot le « vouloir-vivre » érigé en volonté universelle. Toute action du corps n'est que l'objectivation de cette volonté universelle. Le monde lui-même ne se compose que des manifestations de cette volonté, puissance aveugle qui travaille sans but et sans repos, qui s'élève par degrés de la matière inorganique à la raison humaine, en passant par l'irritabilité des plantes et la sensibilité des animaux, puisque la vie est une lutte pour l'existence où l'on est sûr d'être vaincu, c'est-à-dire de mourir. L'intelligence n'est qu'un agent de la volonté chargé de pourvoir à la vie de

en relation

  • De la philosophie rousseauiste de l'éducation à la psychologie développementale
    10507 mots | 43 pages
  • Le mal
    12224 mots | 49 pages
  • Nouveau Document Microsoft Word
    6370 mots | 26 pages
  • Psycho
    480 mots | 2 pages
  • Husserl
    9118 mots | 37 pages
  • Réfutation de l'éclectisme, pierre leroux
    1850 mots | 8 pages
  • Elarning
    2148 mots | 9 pages
  • Histoire des concepts
    2977 mots | 12 pages
  • gdfgg
    1522 mots | 7 pages
  • La pneumatologie (du grec psukh, âme, et logos, parole1) qui désigne l'étude scientifique des s'occuper psychiques
    143974 mots | 576 pages