Philosophie et science

5335 mots 22 pages
Article
« Mythe, science et philosophie » Guy Godin
Laval théologique et philosophique, vol. 34, n° 1, 1978, p. 3-13.

Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :
URI: http://id.erudit.org/iderudit/705645ar DOI: 10.7202/705645ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca

Document téléchargé le 3 February 2013 07:52

MYTHE, SCIENCE ET PHILOSOPHIE
Guy GODI:\'
1.

LE PROBLÈME DU VOCABULAIRE

Albert le Grand soudainement plongé dans le climat de Si démocratisation de se trouvaitcaractérise le milieu de notre siècle, il hésirécrit qui terait à ouvrir la bouche, sinon à écrire, devant l'impossibilité de respecter l'axiome qu'il énonçait ainsi: « Il faut parler comme le grand nombre mais penser comme le petit nombre car le nombre des sages est petit. "J Peut-être même devrait-il renoncer à penser, vu la difficulté de trouver un nombre suffisamment petit de sages qui s'accordent sur seulement une notion fondamentale ... à preuve, les cent soixante définitions différentes du mot clIltllre recensées dans un ouvrage important il y a quelques années. 2 Le mot mythe prête à une semblable prolifération de sens, dont on peut croire qu'elle témoigne d'une pensée qui, si elle n'est pas totalement confuse, se pose à elle-même quelques interrogations, hésite

en relation

  • Science et philosophie
    3693 mots | 15 pages
  • Philosophie et science
    813 mots | 4 pages
  • Science et philosophie
    3819 mots | 16 pages
  • philosophie et science
    3626 mots | 15 pages
  • Sciences et philosophie
    2051 mots | 9 pages
  • Philosophie et science
    797 mots | 4 pages
  • Philosophie des sciences
    1308 mots | 6 pages
  • philosophie et science
    1458 mots | 6 pages
  • La science et la philosophie
    664 mots | 3 pages
  • Goethe, science et philosophie
    51215 mots | 205 pages