philosophie: la morale

Pages: 39 (9538 mots) Publié le: 11 février 2015
Résumé du cours de philosophie morale


1. La morale et la philosophie morale :
La question centrale de cette première partie est la suivante : qu’est-ce que la morale ? Elle a pour but de mettre en évidence et d’éclaircir le concept de devoir et celui de bien.
1.1. La morale :
1.1.1. La morale est l’ensemble des devoirs que les hommes doivent remplir afin de mener une vie bonne.
1.1.2.Le bien est formellement la norme suprême à l’aune de laquelle se mesure la valeur morale des choix et des actes.
1.1.3. Les devoirs sont des règles qui interdisent ou rendent obligatoires certains choix ou certains actes. Ils se déduisent du bien, qui fixe un modèle de vie aux individus.
1.1.4. Il faut distinguer le bien de l’utile. Le bien est ce qui permet de mesurer la valeur morale d’unchoix ou d’un acte, tandis que l’utile est ce qui permet d’en mesurer la valeur technique. Le bien concerne principalement la fin de nos actions, tandis que l’utile n’en concerne que les moyens.
1.1.5. Il faut distinguer les actes moraux des actes immoraux et des actes amoraux. Un acte immoral est un acte contraire aux devoirs moraux. Un acte amoral est un acte qui n’est ni moral ni immoral. Un actemoral est un acte respectueux des devoirs moraux.
1.2. Les devoirs moraux et les devoirs politiques :
1.2.1. Il serait possible de confondre les devoirs moraux avec les devoirs politiques. De fait, de nombreux devoirs moraux sont aussi des devoirs politiques.
1.2.2. Mais les devoirs moraux et les devoirs politiques sont néanmoins distincts : a) les devoirs moraux concernent la vieindividuelle, tandis que les devoirs politiques concernent la vie collective ; b) les devoirs moraux se préoccupent de tous les domaines de la vie des individus, tandis que les devoirs politiques ne se préoccupent que du domaine de la vie collective ; et c) les devoirs politiques sont des devoirs moraux, mais tous les devoirs moraux ne sont pas des devoirs politiques.
1.3. La possibilité d’une philosophiemorale :
1.3.1. L’une des tâches principales de la philosophie morale est de définir le bien. Mais cela semble présupposer qu’il soit possible d’étudier rationnellement et impartialement les croyances morales. Pourtant, il y a des raisons de croire que les croyances morales sont irrationnelles et plus ou moins arbitraires.
1.3.2. Certaines sciences étudient rationnellement et impartialement lescroyances morales. Dans L’éducation morale, Durkheim soutient que les croyances morales sont inculquées aux individus membres d’une même société par les institutions sociales auxquelles ils sont soumis. Cette inculcation des croyances morales a pour fonction d’harmoniser en amont les actions individuelles.
Dans le Malaise dans la civilisation, Freud soutient que les croyances morales proviennentdes autorités sociales et familiales, et que la conscience morale est le résultat de l’introjection des interdits sociaux et familiaux. Une fois encore, le but des croyances morales est de pacifier les sociétés humaines, grâce à la répression désirs individuels.
Mais ces sciences n’étudient pas le contenu des croyances morales. Elles ne cherchent pas à savoir ce qui est bien et ce qui est mal.Elles se bornent à étudier les causes, les origines de ces croyances.
1.3.3. Le relativisme moral est la position philosophique qui nie qu’une connaissance morale soit possible et même, parfois, qu’il existe des croyances morales sensées, c’est-à-dire susceptibles d’être vraies ou fausses : a) Hume, le Traité de la nature humaine : la valeur morale d’un choix ou d’un acte varie selon les individus etles espèces ; donc la valeur morale n’est pas une propriété intrinsèque des choix et des actes ; donc encore la valeur morale est fixée par la réaction passionnelle (ou sentimentale) d’un individu confronté à une situation donnée ; et donc si la connaissance est nécessairement objective et que la réaction passionnelle est nécessairement subjective, alors il n’y a pas de connaissance morale ; b)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Philosophie morale
  • Philosophie
  • Philosophie Morale
  • Philosophie et morale
  • Philosophie Police et Morale
  • texte philosophie morale
  • Philosophie Morale Et Politique
  • Notion de philosophie morale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !