Philosophie: la mort (lettre à ménécée)

Pages: 8 (1959 mots) Publié le: 28 mars 2012
Philosophie

« Lettre à Ménécée »


Ce texte est un extrait de « Lettre à Ménécée », lettre écrite par le philosophe Epicure dans laquelle il donne un « mode d’emploi » à son interlocuteur sur la vie bienheureuse et où il aborde notamment le thème de la mort. Le thème de la mort est une des grandes problématiques de la philosophie. Elle est d'abord crainte car elle signifie la fin del'existence humaine mais elle peut aussi être pensée comme un moyen de ne plus souffrir, ou encore un passage, une étape d’un processus d’existence suivant divers croyances ou pensées. . Dans le texte, Epicure développe le thème de la peur des hommes face à la mort. Sa thèse est qu'il ne faut pas craindre la mort car elle n'est rien pour nous. Alors, on peut se poser la question : doit-on avoir peur dela mort ?



Dans un premier temps, Epicure énonce sa thèse : la mort ne vaut pas la peine d’être crainte. En effet, pour lui, le fait de la craindre nous empêche de jouir de la vie alors que le fait de savoir que la mort n’est rien nous rend capable d’en jouir. On ne doit pas laisser la peur prendre une trop grande place dans notre vie car elle nous la gâche. Epicure adopte la doctrine dumatérialisme athée qui s’appuie sur le fait que la mort est l’aboutissement de l’existence car elle disparaît dans la non-existence (doctrine du rationalisme expliquant que la mort est un mot dépourvu de sens car personne ne sait ce que c’est et personne ne le saura jamais).
Il démontre que la mort, en réalité, n’existe pas puisque : « tant que nous existons nous-mêmes, la mort n’est pas puis quandla mort existe, nous ne sommes plus ».
Il affirme que la mort n’est que la cessation de toutes sensations. Il pense que la sensation est à l’origine de toute connaissance et annonce ainsi l’empirisme. Pour lui, la crainte est la conséquence de superstitions et ne pas craindre la mort est une marque de sagesse. Epicure semble vouloir supprimer toute les superstitions qui se rapportent à l’âme carla mort est une extinction complète du corps et de l’âme. La mort ne faisant pas partie de la vie et elle n’a donc pas d’impact sur celle-ci.



Dans un deuxième temps, nous remarquerons que cette pensée n’est pas partagée par tous les philosophes qui ont chacun leur propre vision de la mort. Ainsi René Descartes ne craint pas non plus la mort, mais pense que l’homme est composé d’un corpspérissable et d’une âme immortelle, destinée à une éternité bienheureuse.
Platon, a dit un jour à Socrate : « Si l’on se place à ce point de vue, peut-être n’est-il pas déraisonnable de dire qu’il ne faut pas se tuer avant que Dieu nous en impose la nécessité, comme il le fait aujourd’hui pour moi » où il démontre aussi que contrairement à Épicure il croit en Dieu.
Montaigne, dans son premier livredes « Essais », un chapitre entier y est consacré au caractère mortel de la vie, le titre même de ce chapitre est éloquent : « Que philosopher, c’est apprendre à mourir » c’est-à-dire qui apprendrait aux hommes à mourir leur apprendrait à vivre, il dit même « Il n’y a rien de mal en la vie pour celui qui a bien compris que la privation de la vie n’est pas un mal ». Comme nous venons de ledémontrer les avis de chaque philosophe sur la mort mais aussi sur la religion divergent.



Dans un troisième temps, Epicure remet en cause les croyances dans un raisonnement logique et athée. Les religions ont toutes un point de vue différent concernant la mort :

Le christianisme : Pour les chrétiens, seul le corps meurt, la mort n’est que passagère. L’âme est immortelle et le corps doitressusciter pour se joindre de nouveau à l’âme. Après la mort du corps, l’âme du défunt se trouve face à Dieu qui lui apparaît vraiment tel qu’il est, et choisit donc de vivre ou non avec lui pour l’éternité et le défunt choisit évidemment de vivre avec Dieu car il représente la source de tout bien, il va à présent vivre dans le bonheur parfait pour toute l’éternité (croyance au Paradis et au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lettre à Ménécée Synthèse
  • Le plaisir dans la Lettre à Ménécée
  • Lettre a menecee
  • Lettre a menecee
  • Lettre à ménécée
  • Lettre à ménécée
  • Lettre a menecée
  • Lettre à menecee

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !