Philosophie morale

74385 mots 298 pages
Philosophie morale: les origines du mal, et comment y remédier
Introduction
La morale résumée en 2 commandements
1) Tu protègeras ton environnement naturel et ses espèces menacées inoffensives par tous les moyens.
2) Tu respecteras et serviras les intérêts d'autrui comme les tiens.
Le sens moral
Je considère de mon devoir de faire le bien et d'éviter le mal, non pour être vertueux, mais parce que c'est une trivialité. Je le fais, parce que je sais simplement que je dois le faire, même si je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi (ou plutôt si, d'une certaine manière: voir plus bas). Je le fais parce que cela fait partie de moi.
Il semblerait qu'il y ait des gens qui ne font pas ainsi, pour qui cela ne va pas de soi. Encore que, il faut se méfier des apparences. Peut-être manquent-ils simplement de discernement sur ce qui est bien ou mal. S'ils n'ont pas de sens moral, ou s'ils se comportent contrairement à ce sens, je reconnais qu'il leur manque quelque chose; que tout ne sera pas forcément rose pour eux dans l'au-delà. Mais comme je ne suis pas à leur place, je ne peux pas juger de la responsabilité de leur âme.
Certes, pour la bonne organisation de la société il est nécessaire d'accuser ceux qui font le mal et les condamner, pour les deux raisons classiques : la dissuasion, et l'empêchement physiquement du mal d'une part; pour tenter de réveiller et guider le sens moral des gens, afin qu'ils prennent conscience des règles de morale d'autre part.
Mais ces deux raisons, telles qu'elles sont ici, perdraient leur sens comme punition ou récompense après la mort, surtout si leur impact était éternel. Certes, l'idée d'une récompense et d'une justice divine semble avoir un sens et être défendable, d'un certain point de vue du moins; mais le sens d'une telle justice divine, s'il existe, nous échappe, car nous ne sommes pas dans la peau les uns des autres. L'idée d'un châtiment éternel est absurde: il n'aurait aucune valeur éducative, car qui éduquerait-il ? Il

en relation

  • Philosophie Morale
    1910 mots | 8 pages
  • Philosophie et morale
    747 mots | 3 pages
  • Philosophie - la morale
    1711 mots | 7 pages
  • philosophie: la morale
    9538 mots | 39 pages
  • La philosophie morale
    1641 mots | 7 pages
  • Notion de philosophie morale
    1839 mots | 8 pages
  • Philosophie Police et Morale
    764 mots | 4 pages
  • Philosophie Morale Et Politique
    1031 mots | 5 pages
  • texte philosophie morale
    16186 mots | 65 pages
  • Adam smith et la philosophie morale
    909 mots | 4 pages