Philosophie Politique Contemporaine

32450 mots 130 pages
La philosophie politique contemporaine aux prises avec la Modernité séculière
Introduction
L'échec de la philosophie hégélienne à déchiffrer le sens de l'histoire s'est manifestée en deux temps, celui de la Première Guerre mondiale au cours de laquelle se sont affrontées les Etats européens, celui de la chute du totalitarisme communiste qui a mis un terme à tout projet d'affranchissement de l'homme par lui-même. Hegel n'en a pas moins légué un lieu commun à la politique moderne, celui de la relation dialectique entre l'Etat et la société civile. Dans son interprétation démocrate-libérale, c'est cette dernière qui l'a emportée avec le triomphe de la théorie libérale de la liberté. Avec le libéralisme philosophique, c'est aussi une conception de la sécularisation qui domine l'anthropologie des sociétés modernes. La réhabilitation d'une pensée du politique d'inspiration théologique ne peut dès lors éluder, d'une part, un état des lieux de la crise de la démocratie libérale contemporaine et d'autre part, les réponses philosophiques à cette crise, et ce qu'elles proposent comme analyse critique de la sécularisation et de son rapport avec le christianisme. La critique schmittienne de la pensée libérale est à cet égard très évocatrice:
Mais la question est de savoir si le principe pur et rigoureux du libéralisme individualiste peut donner naissance à une idée spécifiquement politique. Il faut répondre par la négative. Car si la négation du politique impliquée dans tout individualisme conséquent conduit bien à une praxispolitique de défiance à l'égard de toutes les puissances politiques et de toutes les formes d'Etat imaginables, elle n'aboutira toutefois jamais à une théorie positive de l'Etat et de la politique qui lui soit propre. Il s'ensuit qu'il existe une politique libérale sous forme d'organisation polémique visant les restrictions de la liberté individuelle par l'Etat, par l'Eglise ou par d'autres...mais qu'il n'y a pas de politique libérale sui generis, il n'y

en relation

  • Droit
    5390 mots | 22 pages
  • Marc jimenez - esthétique et mondialisation
    1802 mots | 8 pages
  • La philosophie
    1698 mots | 7 pages
  • Kant dans la pensee philosophique arabe
    4108 mots | 17 pages
  • rien a dire
    1747 mots | 7 pages
  • Philosphoer
    2576 mots | 11 pages
  • Présentation des cours du master d’histoire de la philosophie
    17619 mots | 71 pages
  • Bibliographie sciences politiques
    1734 mots | 7 pages
  • Dissertation
    1396 mots | 6 pages
  • Philosophie
    1080 mots | 5 pages