Philosophie Politique Contemporaine

Pages: 90 (32450 mots) Publié le: 15 février 2015

La philosophie politique contemporaine aux prises avec la Modernité séculière
Introduction
L'échec de la philosophie hégélienne à déchiffrer le sens de l'histoire s'est manifestée en deux temps, celui de la Première Guerre mondiale au cours de laquelle se sont affrontées les Etats européens, celui de la chute du totalitarisme communiste qui a mis un terme à tout projet d'affranchissement del'homme par lui-même. Hegel n'en a pas moins légué un lieu commun à la politique moderne, celui de la relation dialectique entre l'Etat et la société civile. Dans son interprétation démocrate-libérale, c'est cette dernière qui l'a emportée avec le triomphe de la théorie libérale de la liberté. Avec le libéralisme philosophique, c'est aussi une conception de la sécularisation qui dominel'anthropologie des sociétés modernes. La réhabilitation d'une pensée du politique d'inspiration théologique ne peut dès lors éluder, d'une part, un état des lieux de la crise de la démocratie libérale contemporaine et d'autre part, les réponses philosophiques à cette crise, et ce qu'elles proposent comme analyse critique de la sécularisation et de son rapport avec le christianisme. La critique schmittienne dela pensée libérale est à cet égard très évocatrice:
Mais la question est de savoir si le principe pur et rigoureux du libéralisme individualiste peut donner naissance à une idée spécifiquement politique. Il faut répondre par la négative. Car si la négation du politique impliquée dans tout individualisme conséquent conduit bien à une praxispolitique de défiance à l'égard de toutes les puissancespolitiques et de toutes les formes d'Etat imaginables, elle n'aboutira toutefois jamais à une théorie positive de l'Etat et de la politique qui lui soit propre. Il s'ensuit qu'il existe une politique libérale sous forme d'organisation polémique visant les restrictions de la liberté individuelle par l'Etat, par l'Eglise ou par d'autres...mais qu'il n'y a pas de politique libérale sui generis, il n'ya jamais qu'une critique libérale de la politique1
Cette définition négative de la conception libérale de la politique fait du juriste et publiciste, un des théoriciens qui a élaboré l'analyse critique la plus radicale du libéralisme. Ce qui ne revient pas à accréditer d'emblée les réponses qu'il a apporté en vue d'une recomposition de la sphère publique-politique, question que nous aurons àtraiter dans la deuxième partie de ce travail en lien avec sa conception théologico-politique de l’histoire. De plus, Schmitt n'a pas l'apanage de la critique du libéralisme philosophique, et de celle la sécularisation. C'est ce que nous voudrions faire valoir chez quatre penseurs et philosophes politiques contemporains. Deux d'entre eux ont été en discussion avec le juriste rhénan, Leo Strauss et HansBlumenberg. S'agissant de Hannah Arendt, de Leo Strauss et de Marcel Gauchet, aussi extérieurs soient-ils aux thèses développées par Schmitt, ils partagent avec ce dernier deux questions fondamentales: la réhabilitation d'une pensée du politique (Arendt et Gauchet) et la réhabilitation du christianisme dans la genèse de la Modernité séculière (Gauchet). Par ailleurs, bien qu’il soit difficile dedélimiter une frontière stricte entre ces quatre théoriciens et philosophes politiques, on retiendra deux lignes dominantes. Hannah Arendt et Leo Strauss ont consacré leur œuvre à la critique de la Modernité politique par les ressources de la philosophie grecque, et ce qu'elles nous enseignent comme vérité à entendre sur ce que « politique » veut dire en régime démocratique. Dans cetteperspective, Arendt promeut une théorie de la sphère publique et se livre à une critique de l'expression « religions séculières ». Elle interroge parallèlement la pertinence du lien entre le christianisme et la sécularisation; Leo Strauss, par son analyse critique de la Modernité, se fait l'avocat du retour à la tradition de la philosophie politique pré-moderne et aux Lumières médiévales juives; L’autre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Philosophie politique
  • Philosophie politique
  • Philosophie politique
  • Philosophie politique
  • Philosophie-la politique
  • La philosophie de l'histoire et son contemporain
  • Philosophie politique
  • Philosophie politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !