Philosophie

Pages: 2 (275 mots) Publié le: 10 octobre 2012
Toute société n’est pas politique, une société ça peut être une entreprise, on parle aussi de société animal, on parle même de jeu de société. On peut essayerde trouver les caractéristique commune : la société est un groupement d’individus, il y a nécessairement des règles commune et une organisation commune, il y aaussi un intérêt, un objectif, un but commun. C’est tout cela qui fait qu’il y a une relation d’interdépendance. On dit des individus qui composent la sociétéqu’ils sont des membres de la société. Membre se définis par rapport au tout.
Quand le groupement d’individus est appelé peuple, quand les règles communeprennent le nom de lois ou encore de droit positif (positif par opposition a naturel, ce ne sont pas des droits naturel, mais ils sont posé, établis).
Ce que l’onpourrait se demander c’est ce que constitue le but, l’intérêt ou l’objectif commun ? Peut-être que le premier but c’est la subsistance, mais on peut se demandersi c’est bien cela, car dans la société capitaliste où nous vivons la subsistance de chacun ne semble pas assuré. Peut-être que le but est tout autre, il peutêtre l’enrichissement, le profit ou la croissance. Peut-être que le but c’est l’acquisition d’un certain pouvoir qui viserait à dominer les autres sociétés oupeut-être a dominer la nature. Peut-être que le but de la société c’est de permettre un projet qui ne serait pas seulement quantitatif (ex : comme accroitre sapuissance) mais qualitatif. Peut-être que le but de la société est d’instaurer la sécurité. Est-ce un but ou n’est-ce qu’un moyen pour atteindre un autre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • philosophie
  • philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • la philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !