Philosophie

2066 mots 9 pages
Sujet de dissertation n°1 : La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?Analyse du sujet :Le problème posé par le sujet renvoie aux conditions depossibilité de la recherche de la vérité( « peut-elle » au sens de « est-il possible ») mais aussi à sa légitimité ( « est-il en droit permis de ... »)Par ailleurs, il ne s'agit pas seulement de s'intéresser aux dimensions épistémologiques du sujet mais aussi à la plurivocité de la vérité (vérité historique, vérité judiciaire, vérité de foi...) et c'est du fait de cette plurivocité que l'on est amené à se demander si rechercher la vérité est seulement un moyen en vue d'une fin qui lui serait extérieure (comme la vérité scientifique qui servirait à en faire une application technique) ou si elle est à elle-même sa propre fin.
Remarques :Il faudra expliciter pourquoi la vérité n'est pas d'emblée donnée immédiatement mais fait l'objet d'une recherche : par qui ? pour qui ? pourquoi ?Il s'agira également de s'interroger sur les ressorts d'un possible désintéressement : peut-on assimiler désintéressement et gratuité ? si absence d'intérêt personnel immédiat il y a, ne peut-on pas fonder un intérêt commun, collectif à chercher la vérité, dans le champ de l'action pratique comme dans le domaine politique ? recherche désintéressée et sagesse vont-elles de pair ?
Ecueils à éviter :- Réduire le sujet à une optique purement épistémologique, ou de philosophie des sciences.- Confondre vérité d'évidence, certitude, vérité fondée en raison, vérité intuitive ( par exemple la vérité de foi).- Tenir pour évident que la vérité est l'objet d'une recherche, sans être donnée, qu'il n' y a qu'une seule forme de vérité, bref, ne pas interroger et définir chacun des termes.
Enjeux du sujet :Remettre en question une approche instrumentale du savoir et de la connaissance vraie : la science n'est-elle qu'un instrument de maîtrise technique ?Ré-interroger le relativisme qui vise à rapporter la vérité à un ensemble de valeurs et de normes

en relation

  • philosophie
    13095 mots | 53 pages
  • La philosophie
    12822 mots | 52 pages
  • La philosophie
    168071 mots | 673 pages
  • La Philosophie
    1085 mots | 5 pages
  • Philosophie
    677 mots | 3 pages
  • Philosophie
    369 mots | 2 pages
  • la philosophie
    568 mots | 3 pages
  • Philosophie
    569 mots | 3 pages
  • Philosophie
    8405 mots | 34 pages
  • Philosophie
    959 mots | 4 pages